Angola: Baía Farta bénéficie des infrastructures du PIIM

Lobito (Angola) — Deux projets dans le cadre du Plan intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM) sont déjà conclus dans la municipalité de Baía Farta, à 25 kilomètres au sud-ouest de la ville de Benguela, a appris dimanche l'Angop.

Il s'agit des travaux d'asphaltage d'une route d'accès au cimetière municipal, long d'un kilomètre, confiés à un entrepreneur national et réalisés en 120 jours.

L'autre est la construction du marché rural de la commune de Dombe Grande, d'une capacité d'accueil de 92 commerçants, exécutée dans la même période par une autre société nationale.

Le vice-gouverneur pour les services techniques et des infrastructures, Leopoldo Muhongo, a officiellement reçu les projets et a profité de l'occasion pour visiter d'autres projets en cours dans le district, notamment la construction de quatre écoles de sept salles de classe chacune.

La valeur globale des projets de Baía-Farta inclus dans le PIIM est évaluée à 415 703 986,00 Kwanzas.

La municipalité est située à 27 kilomètres au sud de Benguela. Il a une extension territoriale de 6 744 kilomètres carrés et une population estimée à 125 000 habitants. Le PIIM a été lancé mi-2019, par le Président de la République, João Lourenço, et prévoit, entre autres, la mise en œuvre de projets de voies de communication, divisée par la pose d'asphalte, la réhabilitation et le terrassement des routes, ainsi que l'installation et la réparation de ponts, construction d'écoles, de centres médicaux et de postes de police.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.