Niger: Inondations - Comment la distribution d'aide alimentaire s'organise à Niamey

C'est l'un des pays les plus touchés par les crues dans le Sahel, avec plus de 350 000 sinistrés et des dizaines de morts. La plupart de ces sinistrés des rives du fleuve Niger sont recasés dans des écoles. Les organisations humanitaires et la municipalité de Niamey s'organisent pour leur venir en aide.

Nous sommes dans l'un des 14 centres d'hébergement de la commune 4 de Niamey, 400 familles sinistrées sont recasées dans une école.

Le maire de la commune Ali Sidikou supervise la distribution des moustiquaires : « Chaque ménage doit avoir le nombre de moustiquaires qu'il faut pour se protéger contre les éventuelles maladies. »

On se bouscule pour se faire recenser et bénéficier des aides de premières urgences. Les stocks sont visibles dans la cour de l'école. « Depuis hier, explique le maire, nous avons commencé la distribution avec un sac de 50 kilos de riz accompagné de cash pour payer les condiments, et du sel et de l'huile. »

Prise en charge de 400 familles

Leur bébé au dos, Ramotleï et Sukéna sont en première ligne : « On a amené les moustiquaires avec le savon. Comme les autres ont dit, on va attendre. On a besoin de bâches, on a besoin de quoi se nourrir aussi. Maintenant, on a besoin de nourriture puisqu'on a besoin de préparer à manger. »

Des brigades sanitaires sont également prépositionnées dans chaque centre sous le contrôle du médecin-chef Moumouni Adamo : « Il y a 400 familles. Cette équipe va prendre en charge ces 400 familles, sur le plan sanitaire. »

Cette distribution de vivres et autres paquetages se déroulent sous l'œil vigilant du chef de village.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.