Tunisie: Rentrée scolaire 2020 - Hichem Mechichi visite des écoles à Tunis, Ben Arous et Zaghouan

Tunis — Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi s'est rendu, dimanche, dans plusieurs établissements scolaires de la capitale et des gouvernorats de Ben Aours et de Zaghouan, où il a relevé un certain nombre d'insuffisances qui, selon lui, ne sont pas « à l'image de la Tunisie de 2020 ».

« Il est inadmissible aujourd'hui qu'un élève n'ait plus accès aux nécessités les plus élémentaires au sein de son établissement à l'instar de l'eau courante et des sanitaires », a-t-il déclaré, à l'issue de ces visites inopinées.

Et d'ajouter que L'école publique doit retrouver son véritable rôle d'ascenseur social, soulignant que son gouvernement est résolu à redonner à l'institution publique ses titres de noblesse, en redoublant d'efforts pour remédier à ces défaillances.

Le chef du gouvernement s'était rendu dans plusieurs établissements dont une école primaire relevant de la délégation d'El Fahes (gouvernorat de Zaghouan) , une autre à El Mhamdia ( gouvernorat de Ben Arous) et un collège à El Ouardia ( gouvernorat de Tunis).

Selon lui, cette tournée fait suite à une série de visites qu'il a entamée, hier samedi, en compagnie du ministre de l'Education, Fathi Slaouti, dans nombre d'établissements éducatifs relevant de la capitale et de Ben Arous.

Ces visites s'inscrivent dans des préparatifs visant à assurer une rentrée scolaire 2020/2021 dans les meilleures conditions, dans une conjoncture inhabituelle, marquée par l'épidémie du coronavirus. .

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.