Ile Maurice: Naufrage du Sir Gaëtan - Kavidev Newoor de nouveau au CCID

14 Septembre 2020

L'enquête pour faire la lumière sur les circonstances dans lesquelles le remorqueur Sir Gaëtan a fait naufrage avance. Cette semaine, des développements cruciaux sont attendus. L'interrogatoire du Deputy Port Master de la Mauritius Ports Authority (MPA), le capitaine Kavidev Newoor, se poursuit ce lundi 14 septembre, au Central Criminal Investigation Department (CCID).

Cet habitant d'un village de l'Est, qui compte 25 ans de service au port, a été interrogé «under warning» jeudi. Les enquêteurs s'intéressent aux directives qu'aurait données Kavidev Newoor à l'équipage du Sir Gaëtan. La police l'a aussi interrogé sur la mise en place de l'opération du remorqueur pour ramener la barge L'Ami Constant de Pointe-d'Esny. Le capitaine a expliqué que le remorquage avait été planifié depuis une semaine. Il a retenu les services de Mes Neelkanth Dulloo, Sandiren Poonisamy et Rajkamal Greedharry.

Vendredi, le négociateur syndical de la Mauritius Ports Authority Marine and Other Staff Union, Jean-Yves Chavrimootoo, qui a été entendu dans le cadre de l'enquête, a fustigé le management du port. Il a donné des précisions sur la façon dont l'équipage a été forcé de remorquer la barge le lundi 31 août, malgré le mauvais temps, alors qu'une équipe devait le relever la mise en place de l'opération du remorqueur pour ramener la barge L'Ami Constant de Pointe-d'Esny. Mais selon lui, Kavidev Newoor aurait annulé l'ordre du capitaine en charge de l'opération du mardi matin et aurait ordonné à l'équipage du Sir Gaëtan de procéder au remorquage de L'Ami Constant le soir même, alors que le temps était mauvais.

Jean Yves Chavrimootoo a aussi expliqué aux enquêteurs comment, depuis un an, le syndicat se bat avec la direction du port pour avoir des équipements adéquats et pour que la maintenance des remorqueurs de la MPA se fasse correctement. Il a, à plusieurs reprises, attiré l'attention sur le danger qu'encourent les membres d'équipage des tugs. Plusieurs proches des victimes ainsi que des rescapés ont déjà été entendus.

Dans l'autre volet de l'enquête, des policiers de la Northern Division en service lors du drame, dont des officiers du poste de Poudre-d'Or et de la National Coast Guard, seront aussi interrogés. Les limiers du CCID, déjà en possession d'un «diary of evidence», veulent connaître les actions prises dès l'alerte donnée. L'interrogatoire du Port Master, le capitaine Gervais Barbeau, est prévu cette semaine.

Pour rappel, Sujit Kumar Seewoo, 53 ans, habitant Montagne-Longue, Sylvain Addison, 60 ans, habitant Ste-Croix, et Lindsay Plassan, 63 ans, domicilié à Barkly, ont péri noyés à la suite de la collision entre le Sir Gaëtan et la barge L'Ami Constant de la compagnie Taylor Smith. Le remorqueur était de sortie lundi 31 août dans le cadre des opérations concernant le vraquier japonais MV Wakashio. Le capitaine, Mowsadeck Bheenick, porté disparu, n'a toujours pas été retrouvé. Les recherches se poursuivent.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.