Cameroun: Rdpc ( Mefou et Akono) - Tatiana Biloa exclue pour avoir insulté la ministre Abena Ondoa

14 Septembre 2020

Le 09 septembre dernier, la Commission de discipline du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc) encore appelée " Commission Musonge ", a rendu son verdict.

Des fortunes diverses. Dans la Mefou et Akono - Ouest ( région du Centre Cameroun), Tatiana Biloa épouse Alougou la présidente de cette section Rdpc, a écopé d'une exclusion d'un an. Une version erronée relayée par un quotidien de la place, attribue plutôt la decheance de la présidente de la section Rdpc de la Mefou et Akono - Ouest, à un groupe influent dénommé "G25".Selon notre confrère, les têtes de proue de ce cercle d'influence, seraient: Gaston Eloundou Essomba le ministre de l'Eau et de l'Energie, Laurent Nkodo le sénateur et ancien directeur général des Impôts, et la Professeure Marie-Thérèse Abena Ondoa la ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille. Le quotidien suscité attribue donc la descente aux enfers de Tatiana Biloa épouse Alougou, à ces trois personnalités.

Or, selon des informations obtenues par des sources neutres et confidentielles, Tatiana Biloa la présidente de la section Rdpc de Mefou et Akono - Ouest, aurait été exclue pour une période d'un an du parti de Paul Biya, pour avoir publiquement insulté Marie-Thérèse Abena Ondoa, au cours d'une réunion du Rdpc à Ngoumou ( chef-lieu du département de la Mefou et Akono). Ce qui selon nos informations, lui aurait donc valu le courroux de René Emmanuel Sadi ( l'actuel ministre de la Communication, ancien secrétaire général du Rdpc) le président de la Commission régionale du parti pour le Centre. " Tatiana Biloa épouse Alougou la présidente de la section Rdpc de Mefou Akono - Ouest a insulté la ministre Marie-Thérèse Abena Ondoa au cours d'une réunion à Ngoumou. Cela est inadmissible même du point de vue de nos coutumes, qu'une jeune femme de 41 ans, fut- elle présidente de section du parti au pouvoir, insulte une ministre qui plus est, est plus âgée que sa maman. La ministre Marie- Thérèse Abena est une maman pour Tatiana Biloa. Il est inconcevable qu'elle l'insulte, et de surcroît, en public", nous confie courroucée, une source locale qui a requis l'anonymat. Et notre interlocuteur de préciser que c'est suite à ces injures publiques de Tatiana Biloa épouse Alougou sur la ministre Marie-Thérèse Abena Ondoa, que René Emmanuel Sadi en sa qualité de président de la Commission régionale du parti présidentiel, a écrit au Comité central du Rdpc, pour que la présidente de la section Rdpc de Mefou Akono - Ouest, soit convoquée devant le conseil de discipline.

LE PROCÈS EN SORCELLERIE CONTRE ELOUNDOU ESSOMBA

Injustement cité par un journal de la place comme de ceux qui auraient fait chuter Tatiana Biloa, votre journal apprend de source bien informée, que le ministre de l'Eau et de l'Energie dont le nom n'a jamais été cité dans les coups bas et les règlements de comptes dans la Mefou et Akono, était à une manifestation du Rdpc dans l'arrondissement de Bikok, le jour où selon nos informations, la présidente de section Rdpc de Mefou Akono- Ouest, aurait publiquement porté des propos outrancièrement injurieux, sur la personne de la ministre Marie-Thérèse Abena Ondoa. D'où sort donc le nom de Gaston Eloundou Essomba lorsque des sources concordantes rapportent que le haut cadre du Rdpc et ministre de l'Eau et de l'Energie qui travaille sereinement pour Paul Biya dans le département de la Mefou Akono, n'est ni de près ni de loin, concerné par les frasques et les orgies de Tatiana Biloa épouse Alougou, laquelle selon les populations locales, paie le prix de son arrogance et de sa condescendance ? "Cette dame- là - Tatiana Biloa, Ndlr - pue l'arrogance et le mépris. Elle est même très insolente", hurle un groupe de jeunes militants du Rdpc de Ngoumou, avant de dire toute leur satisfaction pour la l'exclusion d'un an, de la présidente de la section Rdpc de Mefou Akono- Ouest.

Tout compte fait, c'est toute la Mefou et Akono qui exulte de joie, suite à l'exclusion de 12 mois, de Tatiana Biloa épouse Alougou.Pourquoi toujours chercher les poux sur la tête d'un chauve!? Une question qui va comme un gant à un quotidien paraissant à Yaoundé, et qui par haine, vil esprit de calomnie, sadisme et fascination du mal gratuit, a fait du ministre Gaston Eloundou Essomba, le sujet phare de plusieurs de ses publications. L'ancien directeur général de la Société camerounaise des dépôts pétroliers ( SCDP), n'a donc rien à voir avec les turpitudes de Tatiana Biloa épouse Alougou, accusée d'avoir publiquement insulté la ministre Marie-Thérèse Abena Ondoa, avant d'être recommandée à la Commission de discipline du Comité central du Rdpc, par René Emmanuel Sadi.

Vivement que l'exclusion de 12 mois de la présidente de section Rdpc Mefou et Akono - Ouest du parti de Paul Biya, lui serve de purgatoire.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.