Cameroun: La guerre contre la poliomyélite reprend de plus belle

14 Septembre 2020

En prélude aux journées locales de vaccination contre la poliomyélite qui se déroule du 18 auv20 septembre et du 09 au 11octobre, les membres du programme élargi de vaccination ont entretenu les hommes et femmes de médias sur les enjeux des nouvelles campagnes de vaccination contre la poliomyélite.

Le 18 juin 2020, le Cameroun a été admis au rang des pays libres du poliovirus sauvage à l'issue de la réunion de la commission régionale de certification de l'éradication de la poliomyélite pour l'Afrique (CRCA). Ceci au même titre que le Nigeria, la République centrafricaine et le Sud-Soudan. Le pays a ainsi contribué à franchir une étape décisive vers la certification de l'éradication de la poliomyélite dans la région Afrique de l'OMS. Cette étape a été atteinte en 2019, après la mise en œuvre des recommandations formulées suite aux diverses évaluations externes menées dans le cadre de la riposte contre l'épidémie de polio dans le bassin du lac Tchad déclarée entre 2016 et 2018.

Il faut dire que l'obtention du statut de pays libre de poliovirus sauvage est une opportunité permettant de poursuivre les efforts en vue de l'éradication de tout type de poliovirus. Notamment le poliovirus circulant de type 2 notifié dans certaines régions du pays.

En effet, le risque d'épidémie dues aux cvdpv2 existe du fait de la persistance des faibles couvertures vaccinales en routine. Au cours de l'année 2020 , il a été confirmé des cas de poliovirus circulant de type 2 ; en 2019 à Mada et Kousseri dans l'extrême nord, à Betaré Oya dans la région de l'est en mars 2020; à Garoua boulai en avril 2020 et à Ngog- Mapubi dans la région du Centre toujours en avril 2020.

La campagne qui est lancée aura donc pour but de renforcer l'immunité collective chez les enfants de moins de cinq (05) ans contre le poliovirus de type 2 en vaccinant avec le vaccin polio oral monovalent de type 2 tous les enfants de cette tranche d'âge et stopper ainsi sa circulation. Avec des objectifs de vacciner 100% d'enfants de moins de cinq ans.

Les hommes et femmes de médias réunis lors de ce briefing devront donc renforcer la sensibilisation pour l'adhésion d'au moins 95% des parents vivants dans les grandes villes, les districts de santé ruraux, frontaliers et en insécurité.

Les parents sont donc prévenus que dans les six régions que sont le Littoral, l'Adamaoua, le Centre, l'Est , l'Extrême nord et le Nord, ils recevront le passage des agents de vaccination de proximité du 18 au 20 septembre pour le premier passage et du 09 au 11 octobre 2020 pour le deuxième.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.