Sénégal: L'hommage d'anciens de l'APS à Mbargou Diop

Louga — Cheikh Tidiane Ndiaye et Cheikh Tidiane Koulibaly, deux anciens de l'Agence de presse sénégalaise, ont rendu hommage dimanche à Mbargou Diop, leur ex-collègue décédé samedi à Louga à l'âge de 72 ans, évoquant notamment la mémoire d'un symbole et pionnier de l'APS, reconnu notamment pour son acharnement au travail.

"C'est un symbole de l'APS. Je l'ai trouvé à l'APS. Il a été correspondant à Louga, Thiès, Tambacounda où je l'ai souvent retrouvé lors des campagnes électorales. Nous avons vécu cette expérience ensemble", a témoigné Cheikh Tidiane Ndiaye, ancien coordinateur de la rédaction de l'APS.

Mbargou Diop, décédé samedi à l'hôpital régional Amadou Sakhir Mbaye de Louga a été inhumé ce dimanche dans sa localité natale de Linguère. Il a été un agent de l'APS pendant 32 ans. Il avait pris sa retraite en 2008 devenant par la suite correspondant de sites d'information basés à Dakar.

M. Ndiaye retient du disparu, sa gentillesse et son amour pour l'APS à laquelle il avait consacré presque toute sa vie et son énergie. "Il était un des doyens de la boite. Il fait partie de ceux qui ont fait l'histoire de l'APS et il aimait ce qu'il faisait ", a témpoigné l'ancien rédacteur en chef de l'APS.

"Non seulement il écrivait, mais il était aussi correspondant de Radio Sénégal. Il l'a été à Tamba, Louga et Thiès tout en étant à l'APS. La RTS aussi doit lui rendre un hommage parce qu'il a aidé la radio", a-t-il indiqué..

Cheikh Tidiane Ndiaye retient du défunt l'image d'un homme qui "aimait le travail et qui était irréprochable".

"Il était très ouvert et trés très connu dans les localités où il avait servi. Il avait le contact facile. Quand je l'ai trouvé à Louga et Tamba, je n'avais pas de problème à m'introduire dans certains milieux pour chercher l'information et prendre contact avec le gouverneur, les chefs de services", s'est-il souvenu.

"Il faisait partie du paysage de sa région aussi médiatique qu'administratif. Il avait le sens des relations humaines. L'APS perd un pionnier", a poursuivi Cheikh Tidiane Ndiaye.

L'APS a perdu un grand homme. Un homme affable, ouvert. Un homme de dimension exceptionnelle par rapport à son parcours et son travail à l'agence", a de son côté réagi, Cheikh Tidiane Koulibaly, un de ses ex-collègues aujourd'hui à la retraite.

"Je suis à l'APS en 1971 et je l'ai trouvé là-bas. Son cursus, il l'a fait à l'APS du début jusqu'à la fin. Ce n'est pas quelqu'un qui est passé par le CESTI et autre, mais il a été formé au contact des professionnels de la maison", a-t-il dit.

Koulibaly révèle que pas plus tard qu'hier, il discutait avec Mamadou Amath ancien rédacteur en chef et chef du desk national à l'APS qui a beaucoup contribué à la formation de Mbargou.

"Nous avons perdu un grand ami. Un personne trés sociable. L'APS est une grande famille et tout le monde doit être présent dans les moments difficiles comme dans les moments de bonheur", a-t-il rappelé.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.