Sénégal: Mise en œuvre des actions prioritaires du Pse - Amadou Hott affirme que des avancées notoires ont été enregistrées en 2019

Le ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération a présidé ce 11 septembre, l'atelier de validation technique de la revue annuelle conjointe de la politique économique. Amadou Hott se félicite des résultats enregistrés en 2019 dans la mise en œuvre des actions du Pse.

Selon M. Hott, cet exercice de revue annuelle conjointe portant sur la mise en œuvre des actions prioritaires du PSE révèle que des avancées notoires ont été enregistrées en 2019 dans des domaines majeurs.

Il soutient que ces résultats sont rendus possibles grâce à une bonne dynamique des actions sectorielles et des réformes dans le domaine des finances publiques et de l'environnement des affaires.

«Nonobstant, des progrès non négligeables ont été observés dans d'autres domaines, notamment dans les secteurs productifs et sociaux.

Sous ce rapport, le Gouvernement s'engage à apporter toutes les mesures correctrices qui pourront nous aider à mieux orienter nos politiques publiques vers des objectifs de croissance forte et durable et d'amélioration continue des conditions de vie de nos concitoyens », a déclaré le ministre de l'Economie lors de la cérémonie de clôture.

Amadou Hott souligne que des défis subsistent notamment le renforcement des investissements dans les secteurs sociaux avec la mise en œuvre du Plan quinquennal du secteur de la santé, l'amélioration de la qualité de la dépense publique, la souveraineté alimentaire à travers entre autres la maîtrise de l'eau et une attention particulière à l'emploi des jeunes avec l'harmonisation des programmes et un meilleur ciblage des interventions.

Il n'a pas manqué de magnifier les efforts inlassables et soutenus des partenaires techniques et financiers, qui accompagnent le gouvernement du Sénégal dans la réalisation des objectifs du Pse.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.