Afrique: ODD/Covid-19 - " La coopération Sud-Sud et triangulaire seront essentielles ", estimeTijjani Muhammad-Bande

Pour le président de l'Assemblée générale des Nations unies(ONU), la coopération sud-sud est essentielle pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), d'ici à 2030.

Tijjani Muhammad-Bande a tenu ces propos à l'occasion de la Journée des Nations unies consacrée aux ODD. " La coopération sud-sud et triangulaire sont essentielles au moment où nous entamons la décennie d'action et de réalisation des Objectifs de développement durable ", a-t-il déclaré. Puis il a rappelé les engagements pris pas les Nations unies en 2015 : " ne laisser personne derrière ".

Il pense que la coopération Sud-Sud peut largement contribuer à la réalisation des objectifs en matière d'éradication de la pauvreté, de faim zéro, de changement climatique et d'inclusion.

Cette coopération est cruciale dans la mesure où les pays sont confrontés aux conséquences sociales et économiques de la Covid-19, a-t-il ajouté.

Soixante-onze millions de personnes tomberont dans l'extrême pauvreté et 120 millions de personnes seront sous-alimentées rien que cette année, a rappelé Tijjani Muhammad-Bande.

Besoin de volonté politique pour minimiser l'endettement

Pour minimiser les risques d'augmentation des niveaux d'endettement, il faut disposer d'une volonté politique et d'une coopération internationale résolue, a estimé le pésident de l'Assemblée générale.

Aussi a-t-il appelé tous les États membres à contribuer à garantir des liquidités essentielles pour de nombreux pays en développement. Il a également appelé une action immédiate des États pour renforcer les systèmes de santé et mettre en commun leurs ressources pour faire progresser la recherche scientifique sur la lutte contre les maladies.

Par ailleurs, il a invité les États membres et les entités des Nations unies à tirer parti de la coopération Sud-Sud et triangulaire pour combler le fossé numérique et garantir l'accès universel aux biens et services publics mondiaux tels que la télémédecine et le télé-enseignement.

" Nous devons nous concentrer sur des actions spécifiques qui atténueront l'impact sur le bien-être et les moyens de subsistance des populations des pays en développement en particulier ", a déclaré Tijjani Muhammad-Bande, et il a demandé l'application d'une " perspective de genre à la planification de notre réponse, car les femmes ont été touchées de manière disproportionnée par la crise, et à tenir compte des besoins spécifiques des enfants. Compte tenu de la pandémie de Covid-19, la coopération Sud-Sud est aujourd'hui plus importante que jamais".

Célébrée chaque année, le 12 septembre, la Journée des Nations unies pour la coopération sud-sud vise à sensibiliser l'opinion publique aux activités menées par les Nations unies en matière de coopération technique entre les pays en développement. Elle met en lumière les progrès économiques, sociaux et politiques observés ces dernières années dans les régions et les pays du sud.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.