Cameroun: Lutte contre les inondations - La veille est active

Constat fait par le Sg des services du gouverneur du Littoral au terme de la quatrième réunion de la cellule régionale de crise vendredi à Douala.

Au terme de la présentation des rapports d'activités par les membres de la Cellule régionale de crise, il s'est dégagé un constat clair : les recommandations formulées lors de la troisième assise ont été scrupuleusement respectées. Cette quatrième réunion de la cellule régionale de crise, tenue le 11 septembre dernier, avait pour objectif de faire le suivi des activités de lutte contre les inondations dans la ville de Douala en particulier et la région du Littoral dans son ensemble.

Conformément aux recommandations formulées à son égard, le service régional de la météorologie du Littoral transmet les bulletins météo hebdomadaires à la station régionale de la Crtv du Littoral pour diffusion. Les services sociaux quant à eux sont actifs dans le champ de la prise en charge psycho-sociale des victimes des inondations. Dans leur action, les personnes âgées, les handicapés et les enfants sont particulièrement ciblés. Des actions de sensibilisation sont engagées par les services compétents en vue de la reprise des emballages plastiques par les sociétés productrices.

La commission de communication, représentée respectivement par le chef de la division régionale Sopecam du Littoral, Armand Essogo, et le chef de la station Crtv-Littoral, Jean Marie Nka, s'est illustrée par de multiples activités. Notamment la couverture médiatique des évènements et activités en lien avec les inondations.

Dans le même ordre d'idées, le gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, a récemment enregistré un message de sensibilisation et d'appel au civisme adressé aux populations de la région. La commission, par le biais de la Crtv-Littoral va produire des microprogrammes pédagogiques intitulés « Vivre en ville ». Tout en reconduisant les recommandations, le secrétaire général des services du gouverneur du Littoral, Thierry Ki-Nou Nana, a demandé aux participants de réfléchir à l'activation des sous-comités contenus dans l'arrêté portant création d'une cellule régionale de gestion de la crise suite aux inondations dans la ville de Douala.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.