Gabon: Ndendé - La communauté de Ferra défend ses droits

14 Septembre 2020

Les populations du village Ferra dans le département de la Dola à environ 600km de Libreville ont décidé de réunir leurs efforts au sein de l'association Tote a Ferre avec l'objectif de mettre sur une forêt communautaire. Elles craignent la perte de leurs terres à raison du processus d'expansion des palmiers huile d'Olam'(Gabonews) :

Le 13 septembre dernier, la communauté du village à un peu plus de 10 km de la commune de Ndendé, sud Gabon a su inscrire son nom dans le tissu associatif grâce la mise en avance de l'intérêt général.L'Assemblée générale des membres de la communauté de Ferra a eu lieu ce dimanche 13 septembre 2020 comme convenu.

Les travaux de l'assemblée générale ont été présidés par Ernest Moussounda, membre de Muyissi Environnement, il a rappelé l'objectif de la mise en place d'une l'association communautaire villageoise à Ferra.

Il a, par ailleurs, présenté la procédure juridique pour l'élaboration d'une association villageoise. Ensuite une illustration de la zone cible via une carte a permis de mieux situer les communautés.

Cette présentation de la cartographie participative dudit village a été faite par Lasdislas Ndembet, fils du village Ferra tout en faisant un compte rendu des réunions qui ont eu lieu récemment au siège Muyissi Environnement avec Olam, la communauté attend une retrosession de près de 5000ha de terre. L'assemblée générale constitutive de l'association du village Ferra s'est tenue dans climat d'unité et de sérénité nonobstant quelques écueils de départ. "On doit reconnaître un taux de participation très élevé à cette AG qui marque le début des activités du Bureau Exécutif de l'association. "Tote A Ferre : terre de Ferra" en Nzébi" a souligné le président, André Mankita.

La communauté de Ferra a choisi pour président de l'association Tote a Ferre, André Mankita en toute transparente. Le bureau exécutif mis en place a dans ses urgences, la procédure de création d'une forêt communautaire. "Nous allons vous accompagner au volet administratif auprès des services des eaux et forêts" a rassuré Ernest Moussounda de l'ONG Muyissi Environnement.

Les forêts communautaires demeurent un réservoir de ressources naturelles des populations rurales et présentent d'énormes enjeux socio-économiques.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.