Cote d'Ivoire: Rentrée des classes sur fond d'inquiétude

14 Septembre 2020

Plus de sept millions d'élèves ont repris le chemin de l'école en Côte d'ivoire, alors que la pandémie de Covid-19 n'est pas terminée et que le pays se prépare à une élection présidentielle sous tension.

Pour la petite Ericka Sania, qui vient d'être orientée en classe de sixième dans un collège de Yamoussoukro, la rentrée ne s'est pas faite ce lundi. Elle continue ses vacances en vendant des oranges sur la route avec son grand frère.

"On n'a pas encore fait mon inscription. On n'a pas encore acheté mes fournitures", témoigne-t-elle.

À Yamoussoukro comme à Toumodi, les parents d'élèves sont inquiets quant à la réouverture des classes. Pour eux, la pandémie de coronavirus et la prochaine période électorale en Côte d'Ivoire présentent des risques.

Leur inquiétude est d'autant plus grande depuis que la contestation contre un troisième mandatd'Alassane Ouattara a fait plusieurs morts et de nombreux blessés au mois d'août.

"Sincèrement je suis prête mais j'ai un peu peur. Peur par rapport au covid mais pas pour les élections. Sinon je suis prête".

"On savait que la rentrée allait être en septembre. Donc on est déjà prêt. En tout cas on a beaucoup de craintes. Parce qu'avec le pays-là, laisser les enfants aller à l'école là, on n'a pas l'esprit tranquille, mais on est obligé de le faire. Sinon on n'est pas trop prêt pour ça".

Report de la rentrée

Face à la COVID19 et les tensions en cette période pré-électorale, Innocent Kouadio Koffi, commerçant et parent d'élève, souhaite le report de cette rentrée scolaire 2020-2021.

"La rentrée scolaire, je suis prêt en tant que parent d'élève. Mais compte tenu des élections, les parents d'élèves ont peur. Le coronavirus nous fait peur. Pour moi on devrait la reporter parce que coronavirus est là et les élections approchent donc il faudrait qu'on reporte cette rentrée", soutient-il.

En plus de la COVID19 et de la présidentielle, il y a également la courte durée des vacances qui n'a pas donné le temps à certains parents de préparer financièrement cette rentrée scolaire. Alain Gnahoré, chauffeur de taxi à Yamoussoukro et parent d'élève, explique que cette rentrée scolaire constitue un moment d'endettement pour les parents, surtout ceux du monde rural qui n'ont pas encore écoulé leurs produits agricoles.

"La rentrée, tout le monde l'attend chaque année à la même époque, on attend ça. Et donc, tu es prêt ou tu n'es pas prêt, tu es tenu de le faire", affirme-t-il.

Cette rentrée scolaire 2020-2021 qui débute ce lundi se divise en deux semestres avec au total 31 semaines pour plus de mille heures de cours. Les vacances scolaires commenceront début juillet 2021.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.