Afrique: L'UIT veut renforcer la croissance après la Covid-19

L'Union internationale des télécommunications (UIT) a lancé l'initiative « Connect2Recover » pour renforcer Internet et la croissance après la Covid-19 dans 21 pays d'Afrique.

L'initiative permettra de renforcer la connectivité des pays bénéficiaires pour une meilleure reprise d'activités après la Covid-19.

L'agence onusienne a lancé l'initiative « Connect2Recover », afin d'aider les pays à se relever de pandémie, en élargissant l'accès à une connectivité Internet financièrement abordable et fiable. Elle s'appuie sur trois axes : identifier les obstacles dans l'utilisation des réseaux et des technologies numériques; identifier les besoins pour surmonter ces obstacles; mettre en œuvre des projets pilotes de connectivité, selon les priorités définies par les pays sélectionnés.

Soutenue par le Japon et l'Arabie saoudite, l'initiative Connect2Recover s'adresse principalement aux pays les moins bien connectés et durement touchés par le coronavirus, sur le plan socioéconomique. Sur les 25 identifiés, 21 se trouvent en Afrique.

L'UIT indique qu'en marge des activités et programmes de travail liés à la Covid-19 qu'elle mène actuellement à bien en Afrique, « l'initiative Connect2Recover vient renforcer les mesures prises de longue date par l'organisation pour accélérer la transformation numérique sur le continent africain, et partant, pour atteindre les objectifs de développement à long terme ».

Pour la directrice du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT, Doreen Bogdan-Martin, « la Covid-19 a démontré qu'il était absolument indispensable d'instaurer une véritable connectivité et a également permis de faire prendre conscience à la communauté mondiale de la nécessité de redoubler d'efforts pour connecter les 3,6 milliards de personnes qui ne disposent toujours pas d'une connexion Internet ».

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.