Gambie: L'Alliance Citoyenne exhorte le gouvernement à proposer un départ stratégique de l'Ecomig

15 Septembre 2020

Le parti de l'Alliance Citoyenne insiste et maintient que la présence des forces étrangères pour une période indéfinie et de longue durée dans le pays renforce le sentiment de parodie et de farce concernant notre souveraineté et son impact sur le moral de nos services de sécurité nationale. Le parti exhorte donc le gouvernement à trouver et mettre en place une stratégie de départ.

Le parti, dans un communiqué de presse le weekend passé, a exhorté le gouvernement du Président Adama Barrow à accélérer le processus de réforme du secteur de la sécurité et de coopérer étroitement avec les acteurs et les partenaires concernés, et ce, en vue de la mise en application de documents nationaux élaborés, authentifiés et validés dont la Politique de Sécurité Nationale, la Stratégie de Sécurité Nationale et la Stratégie de Réforme du Secteur de la Sécurité.

En vue d'un renforcement des reformes du secteur de la sécurité, l'Alliance Citoyenne invite le gouvernement gambien à ratifier et adopter tous les instruments et dispositifs juridiques concernant les Droits de l'Homme pour la consolidation des efforts au plan national qui visent à assurer et à sauvegarder la sécurité et les droits du peuple gambien.

" L'Alliance Citoyenne accorde son soutient au processus en cours du projet de réforme constitutionnel et exhorte le gouvernement gambien à avancer la présentation du document final à l'approbation populaire aussitôt que l'Assemblée Nationale aura analysé le document de manière stricte, rigoureuse et extensive" a déclaré le communiqué de presse.

" En vue d'assurer la paix et la stabilité, l'Alliance Citoyenne encourage vivement le gouvernement à développer un processus inclusif avec des partenaires tels que le Comité Inter-Parti, la société civile et la presse, et ce, afin de mettre en œuvre les mécanismes et protocoles de l'Union Africaine concernant les élections, la démocratie et la bonne gouvernance dans le but de permettre et faciliter l'organisation et la préparation d'élections libres, transparentes et crédibles en 2021".

" L'Alliance Citoyenne est profondément préoccupée par la lenteur des reformes énumérées par le Président Adama Barrow au sommet de la CEDEAO à Niamey. L'Alliance Citoyenne estime que la demande de prolongation du mandat de l'ECOMIG par le Président Adama Barrow n'aurait pas été nécessaire si le gouvernement avait entrepris des réformes profondes, extensives et expéditives touchant tous les secteurs dont celui de la sécurité. Quatre ans après la chute du régime de Yayha Jammeh, nous devrions parler de stratégie de départ de l'ECOMIG plutôt que de demander la prolongation de leur mandat en Gambie. Nous invitons donc le gouvernement à faire appel à des experts gambiens vivant dans le pays et à l'étranger au cas où ils auraient besoin d'aide et assistance dans cette entreprise. "

" L'Alliance Citoyenne exprime une fois de plus ses remerciements à la CEDEAO et à l'UE pour leur soutien constant à la Gambie. La présence des troupes de l'ECOMIG est financée par l'Union Européenne par le biais de la Facilité de soutien à la Paix en Afrique. Leur mandat est d'assurer et garantir la stabilité de notre pays dans son œuvre de transition de la dictature à la démocratie."

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.