Congo-Brazzaville: Vie des partis - L'URC redynamise ses instances fédérales dans le Pool

L'Union pour la restauration du Congo (URC) a tenu, le week-end dernier à Kinkala, une session fédérale à l'occasion de laquelle le parti a élu un nouveau bureau fédéral du département du Pool.

La session fédérale de cette formation politique de l'opposition s'est tenue sous la direction de son président national, Dominique Basseyla. A cet effet, les participants ont élu un nouveau bureau fédéral composé de neuf membres, dirigé par Joseph Bitemo.

Par la même occasion, les participants ont mis en place une commission fédérale de cinq membres. Bien que nouvellement installé, l'heureux élu et tout son bureau fédéral se sont dit conscients de la tâche qui les attend.

Ce bureau a pour mission, entre autres, d'organiser le parti sur l'ensemble du département du Pool, et de mobiliser le maximum d'électeurs au profit du président Denis Sassou N'Guesso, candidat que l'URC s'est engagé à soutenir à l'élection présidentielle de 2021.

« Nous avons choisi de soutenir le président de la République, Denis Sassou Ngusso, comme notre candidat à l'élection présidentielle de 2021. Nous nous mobilisons déjà en vue de l'emmener jusqu'à la victoire finale », a souligné Joseph Bitemo.

S'exprimant à cet effet, le président national de l'URC a profité pour inviter le chef de l'Etat à faire acte de candidature à la prochaine présidentielle. Par ailleurs, il s'est engagé à œuvrer en faveur d'une opposition constructive.

Créé en 2013 à l'issue de la dissidence à l'UDR-Mwinda, l'URC se dit affilié à l'opposition, mais soutient la politique et les actions du président de la République. Le partit milite pour le triomphe des idéaux d'amour, de fraternité et d'égalité chez tous les Congolais.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.