Ile Maurice: Pereybère - Un «longaniss» et son associée arrêtés par l'ICAC

15 Septembre 2020

Il n'a pas vu venir son arrestation. Mohammad Nagib Khan Acoheea, un «longaniss» habitant à Pereybère, et Zaheera Issop Adia, son amie et assistante, ont été interpellés ce mardi 15 septembre pour blanchiment d'argent.

Les enquêteurs de l'Independent Commission against Corruption tentent de déterminer d'où proviennent les fortes sommes d'argent sur le compte du suspect.

Toute cette affaire remonte en octobre 2015. L'épouse d'un Mauricien habitant en Angleterre était à Maurice. Lors de son séjour, elle a rencontré Mohammad Nagib Khan Acohee, qui s'est présenté comme un guérisseur ayant la capacité de faire disparaître ses problèmes. Il a alors fait plusieurs rituels sur la femme et par la suite, cette dernière lui a fait plusieurs paiements par virement bancaire. Une partie de l'argent était envoyée sur son propre compte alors que l'autre partie était versée sur le compte de Zaheera Issop Adia. Entre le 15 février et le 1er mars 2017, la somme de Rs 3,1 millions a été versée sur le compte de la femme et elle a remis la totalité à son ami. Le montant total reçu de par le couple de guérisseurs est de Rs 5 millions.

Lors de l'enquête, il a aussi été établi qu'en mai 2017, les deux suspects avaient été arrêtés par la brigade anti-drogue suite à la découverte de la somme de Rs 1 million à leur domicile.

Après l'arrestation aujourd'hui, les enquêteurs ont à nouveau fouillé les lieux et un ordinateur portable, des documents, cinq téléphones portables et des bijoux ont été saisis pour les besoins de l'enquête. Les deux «trétèrr» ont été libérés contre une caution.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.