Algérie: Pas de prolongation pour les boursiers dont le séjour est arrivé à terme le 30 juin

Alger — Les boursiers, dont le séjour à l'étranger est arrivé à terme le 30 juin 2020, ne sont pas concernés par l'opération de prolongation de bourses, a indiqué mardi le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans un communiqué.

"Faisant référence à une requête adressée par 25 étudiants boursiers du programme national exceptionnel 2018/2019", le ministère précise qu'il a été "convenu d'intégrer les boursiers, dont le séjour est arrivé à terme le 30 juin 2020, dans la liste des ressortissants éligibles avec effet immédiat au rapatriement".

S'agissant des boursiers dont les allocations d'études sont arrivées à terme échu entre mi-mars et fin juin, le ministère indique que des "prolongations à titre exceptionnel ont été accordées, afin de leur permettre de subvenir aux besoins essentiels liés à leur séjour".

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.