Sénégal: Covid-19 - 200 soldats sénégalais de retour de Gambie touchés

15 Septembre 2020

C'est désormais officiel. Plus de 200 soldats sénégalais de retour de Gambie ont été testés positifs au coronavirus après leur mission dans ce pays. Après l'armée, c'est le ministère de la Santé et de l'Action sociale qui a apporté des précisions sur cette information.

« La direction de la santé des armées nous a notifié 208 militaires de retour de mission testés positifs à la Covid-19 », a affirmé Docteur Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention, au cours du point de presse quotidien sur l'évolution de l'épidémie au Sénégal.

Un précédent bilan communiqué par l'armée il y a quelques jours faisait état d'une « centaine » de soldats touchés, sur un contingent de plus de 600 hommes qui étaient en Gambie.

Les soldats sont « tous à Guéréo », a-t-on appris d'une source étrangère. Le village de Guéréo, situé sur la côte à une soixantaine de kilomètres de Dakar, abrite « un hôtel » de l'armée, site retenu par le ministère de la Santé pour le suivi des patients asymptomatiques du Covid-19.

Les soldats positifs à la Covid-19 font partie de la force de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest en Gambie (Micega). Elle avait été déployée en janvier 2017 pour contraindre l'ex-président gambien Yahya Jammeh (1994-2017) à céder le pouvoir à son successeur élu Adama Barrow.

Majoritairement formée de militaires sénégalais, sa mission a depuis lors été prolongée par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) à la demande de M. Barrow, malgré le départ le 21 janvier 2017 de Yahya Jammeh en exil en Guinée-équatoriale.

La Gambie a déclaré 3.428 cas confirmés et 105 décès. Le Sénégal a lui déclaré 14.529 cas et 298 décès.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.