Burkina Faso: Commune de Ouagadougou - Le conseil municipal augmente la taxe sur les machines à sous

Les conseillers municipaux de la commune de Ouagadougou se sont réunis le mardi 15 septembre 2020, à l'occasion de la 2e session extraordinaire du conseil municipal de la ville, pour délibérer sur sept points inscrits à l'ordre du jour.

Au nombre de ceux-ci figurent la présentation des grandes orientations du budget primitif, gestion 2021, l'examen et l'adoption du projet de délibération portant fixation d'une prime unique à verser aux fonctionnaires de la commune de Ouagadougou admis à faire valoir leurs droits à la retraite ainsi que l'examen du projet portant révision de la taxe sur les machines à sous dans la commune de Ouaga. A ce propos, il faut relever que les conseillers ont approuvé l'augmentation de cette taxe.

C'est en présence de 139 conseillers municipaux que le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, a cité les sept points à l'ordre du jour de la 2e session extraordinaire du conseil municipal et parmi lesquels figuraient l'examen et l'adoption du projet de délibération portant fixation d'une prime unique versée aux fonctionnaires de la commune de Ouagadougou admis à faire valoir leurs droits à la retraite, l'examen ainsi que l'adoption du projet de délibération portant fixation d'une prime unique aux fonctionnaires de la commune distingués meilleurs agents de l'année et l'examen et l'adoption d'un projet de délibération portant révision de la taxe sur les machines à sous dans la commune de Ouaga.

Tous ces points ont été adoptés par les conseillers avec des débats à l'avance, au regard des points « jugés importants ».

C'est ainsi que sur les questions de primes versées aux fonctionnaires admis à faire valoir leurs droits à la retraite et aux meilleurs agents de la commune, où les conseillers ont souhaité une augmentation de ces différents montants, respectivement de 100 000 et 50 000 FCFA, le premier responsable a expliqué que la prime de 100 000 se veut une contribution des recettes propres des conseillers mais est dès à présent passée à 200 000 FCFA.

Outre ce montant, il a ajouté que les agents admis à la retraite disposent de 12 mois de salaire brut en plus d'autres avantages. Pour ce qui est de la seconde prime, le maire a indiqué qu'il s'agit simplement de reconnaître le mérite d'un agent qui s'est illustré par la qualité de son travail au service communal.

L'augmentation de la taxe sur les machines à sous en raison « de leur installation à proximité des établissements scolaires », « poussant les élèves à s'y intéresser », fait aussi partie des points dont l'adoption a fait l'objet de débats. A ce sujet, le maire central pense que cette hausse des taxes va dissuader les propriétaires desdites machines.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.