Cote d'Ivoire: Atteinte des objectifs du PND 2016-2020 - Le FMI mesure les progrès réalisés

Les septième et huitième revues combinées pour l'évaluation du Programme Economique et Financier soutenu par la Facilité Élargie de Crédit (FEC) et le Mécanisme Élargi de Crédit (MEDC), pour la période 2016-2020 ont été lancées, hier, par visioconférence.

Le ministre de l'Economie et des finances, Adama Coulibaly qui avait à ses côtés, son collègue du Budget et du portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, a rappelé que ces revues constituent des occasions pour mesurer les progrès réalisés depuis la conclusion du programme en 2016, ainsi que les défis à relever par la Côte d'Ivoire pour l'atteinte des objectifs du PND 2016-2020.

Il a indiqué que durant ces deux semaines de revues, il s'agira, au vu des évolutions récentes de l'économie aux niveaux mondial et local, d'examiner les différents critères de performance et repères indicatifs définis conjointement.

« En outre, les échanges porteront sur des sujets déjà discutés lors de précédentes missions, à savoir : l'exécution du programme et du budget 2019-2020, y compris la loi de Finances rectificative 2020 ; la situation financière des entreprises publiques, y compris le secteur de l'énergie et les caisses de sécurité sociale ; la santé du secteur bancaire ; les perspectives budgétaires de 2021, y compris les mesures de réforme fiscale ; le Programme Social du Gouvernement ; le renforcement de l'appareil statistique ; et la mise en œuvre du plan de riposte économique à la COVID-19 » a-t-il indiqué.

Au nom de l'équipe du FMI chargée de la Côte d'Ivoire, madame Céline Allard, Cheffe de Mission, elle a alerté sur des points de tension qu'il est nécessaire de surveiller.

Notamment le taux de mobilisation de ressources internes qui reste faible et qui met en exergue des difficultés pour élargir l'assiette fiscale, le recours à la dette qui peut atteindre des limites en terme de soutenabilité et des vulnérabilités exacerbées par la Covid-19.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.