Madagascar: Cabaret - Concert - Tarika Johary chante en la mémoire de Sefo

Un instant de communion, d'émotion et de nostalgie avec un répertoire des années 80. C'est en quelques mots ce qui résume le retour du fameux Tarika Johary, sur scène, ce 25 septembre à partir de 19h30, au Plaza Ampefiloha. Un rendez vous tant attendu du public quiinspire les mélomanes de la capitale à travers les chansons du Tarika Johary.

Ce concert reste avant tout, une occasion privilégiée et exclusive derendre un vibrant hommage à l'un de ses éminents membres. Il s'est éteint en mai. Il s'agit de l'illustre Sefo Nonoh, auteur, compositeur et bassiste de talent.Aux côtés de ses pairs Luk, Mahery et Gothlieb, il a continuellement bercé de sa passion les fans du groupe de génération en génération.

Poésie et nostalgie

Le quatuor fraternel et inséparable Tarika Johary se redécouvrira ainsi, pour la première fois, en trio le temps de cette soirée. « Trio » étant déjà le titre de l'une de ses plus grandes ballades romantiques, illustre cet amour réciproque entre lui et le public.

« Parti trop tôt, mais à jamais dans nos cœurs, ce sera là un concert exceptionnel de notre part pour nous rappeler le bonheur d'avoir eu Sefo à nos côtés. » confie Gothlieb en annonçant l'événement. Le Tarika Johary tient ainsi à proposer le meilleur pour son grand retour, pour Sefo Nonoh et pour le public après cette longue absence. Une bonne dose de nostalgie compose la sélection du groupe pour l'occasion, notamment en guise de rappel de ses débuts.

Des surprises, quelques interprétations exclusives des compositions de Sefo Nonoh complèteront la prestation. Tarika Johary évoque déjà le titre « Mahazo malahelo », écrit et composé par Sefo Nonoh, qui à son image illustre ce romantisme, teinté de bonté et de mélancolie qui enchante tant les fans. Quelques accords de guitare sur le titre Te ho soa en attendant le jour J. Le jour Johary.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.