Madagascar: Anosizato - Sauvetage sous haute tension par les supers-pompiers

Piégé à la crête d'un pylône d'une ligne électrique à très haute tension, un déséquilibré mental a été sauvé de justesse. Intervenus à temps, les sapeurs-pompiers ont réussi à l'arracher à la mort.

FAIT divers spectaculaire à Anosizato. Dans la matinée d'hier vers 10 heures, un jeune déséquilibré mental a grimpé sur un pylône sur lequel sont accrochés des câbles à haute tension. Après une escalade digne d'un parcours de combattant, le jeune homme de 28 ans a campé au sommet puis s'est apprêté à s'emparer des fils lorsque les sapeurs-pompiers ainsi que l'équipe d'intervention de la Jirama ont été alertés in-extremis. Tassée au pied du pylône, une cohue de badauds surexcités a hélé le fou téméraire et a vainement essayé de le ramener à la raison. Impossible de le déboulonner, le quidam n'a pas bougé d'un iota.

« Sitôt alertés, nous avons envoyé un véhicule de sauvetage avec six éléments formés pour faire face à cette situation », indique le lieutenant Ralimbison, officier auprès du corps des sapeurs-pompiers de la commune urbaine d'Antananarivo.

« Avant tout, la sécurité est la plus importante. Il nous a fallu travailler de concert avec l'équipe de la Jirama pour être efficaces dans l'intervention mais surtout écarter tout danger, l'objectif étant de sauver une vie », confie-t-il.

Acrobatie aérienne

À l'arrivée des secouristes, le déséquilibré mental était figé, enfoui au milieu d'un enchevêtrement de ferrailles qui constituent l'ossature du pylône. Pour le dégager de cette délicate situation, les sapeurs-pompiers ont eu recours à une escalade périlleuse tout en déployant une approche psychologique visant à rassurer la personne en danger. Venus en supermen sous l'acclamations de l'assistance, ébahie face à cette opération sous haute tension, les sapeurs-pompiers n'ont pas démérité.

Enfilant gants, combinaison, harnais de sécurité et autres équipements isolants, les secouristes étaient considérés à l'unanimité comme des super pompiers.

Prêts à braver la mort, ils ont escaladé le pylône et ses câbles suspendus à une hauteur vertigineuse pour atteindre le sujet après leur acrobatie aérienne. Sitôt le jeune homme rassuré, les sapeurs-pompiers lui ont mis le harnais de sécurité pour le descendre sur la terre ferme, sous l'admiration d'une foule subjuguée. L'intervention a duré une vingtaine de minutes.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.