Ile Maurice: Vol sur un marchand de confits, il écope de trois mois de prison

16 Septembre 2020

Arrêté hier, mardi 15 septembre, pour une affaire de vol avec violence sur un marchand de confits, un mécanicien de 24 ans a été traduit devant le tribunal de Pamplemousses le même jour où son procès a été entendu. Ce suspect, Andysen Pillay, 24 ans, alias Baba, a écopé d'une peine de trois mois de prison.

Le suspect avait attaqué un marchand qui vendait de confits le long de la rue Eglise, Pointe-aux-Piments, le samedi 12 septembre aux alentours de 16 h 45. Dans sa plainte, le marchand qui habite Triolet a expliqué qu'il avait été accosté par un certain Pillay alias Baba lorsqu'il était sur sa motocyclette. Ce suspect, dit-il, lui avait arraché son téléphone cellulaire et son portefeuille contenant Rs 4 200. Le tout est estimé à Rs 14 200.

La victime avait été blessée au bras gauche et ressentait des douleurs au dos. Le marchand s'était rendu à l'hôpital du nord pour y recevoir des soins.

Sur la base de certaines informations, tôt mardi matin, une équipe de la Criminal Investigation Division de Trou-aux-Biches, menée par l'inspecteur Seegoolam et composée des sergents Ramdany et Moothoo, des constables Marie Louise, Jadoo, Beeharry et Mohun et du constable Gowsee du Field Intelligence Office, a procédé à l'arrestation de ce suspect.

Après avoir été soumis à un interrogatoire serré, Andysen Pilllay n'a pas tardé à passer aux aveux concernant ce cas de vol avec violence. Après avoir effectué sa déposition, il a été conduit devant le tribunal où procès a été logé pour y être entendu le même jour.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.