Gabon: Léandre Nzué séjourne désormais à la Prison centrale

16 Septembre 2020

L'actuel maire de Libreville, Léandre Zué, récemment arrêté pour présumer détournement de fonds publics et blanchiment de capitaux, a finalement été écroué à la Prison centrale de Libreville ce mardi 15 septembre, 24h après son malaise au tribunal.

Elu à la tête de la mairie de Libreville en février de l'année écoulée, Léandre Zué, âgé de 63 ans, a été convoqué puis gardé à vue au B2 pour après faire face aux juges ce lundi 14 septembre 2020. C'est un problème de santé qui a interrompu sa comparution devant le procureur.

Après des examens de santé révélant un état général normal, Léandre Zué a été déféré à la prison centrale du Gros bouquet. Les chefs d'inculpations qui posent sur lui sont précisément « le détournement des deniers publics, association des malfaiteurs, blanchiment des capitaux, extorsion de fonds, concussion, corruption passive, chantage, faux et usage de faux et complicité de faux ».

L'indéniable soutien du président actuel, pour les élections présidentielles de 2023, n'a reçu pour l'heure aucun soutien de ses camarades du Parti démocratique gabonais (PDG), auquel il appartient et pour lequel il défend les intérêts. En attendant son jugement, il restera en détention.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.