Mali: Moussa Traoré, l'homme du premier coup d'Etat au pays

L'ancien président Moussa Traoré
15 Septembre 2020

Celui qui a dirigé le pays durant 23 ans fut aussi l'auteur du premier coup d'Etat militaire de l'histoire du Mali, en 1968, lorsqu'il renversa le régime de Modibo Keita, le père de l'indépendance.

Au Mali, la disparition mardi (15.09.20) de l'ancien président, le général Moussa Traoré, à l'âge de 84 ans, rappelle l'histoire de celui qui dirigea le pays durant 23 ans.

Moussa Traoré fut notamment l'auteur du premier coup d'Etat militaire de l'histoire du Mali, en 1968, lorsqu'il renversa avec ses camarades d'armes le régime de Modibo Keita, le père de l'indépendance. Le 26 mars 1991, c'est un autre militaire, Amadou Toumani Touré, qui l'a chassé du pouvoir à la suite d'une révolution populaire pour l'instauration de la démocratie dans le pays.

Issiaka Singaré, professeur d'université à la retraite, fut l'un des plus proches collaborateurs de Moussa Traoré revient ici sur cette période. Cliquez sur l'image ci-dessous pour écouter son témoigange:

Les éloges des proches de l'ancien président

Les proches de Moussa Traoré indiquent qu'à aucun moment, il n'a détruit l'œuvre de son illustre prédécesseur qui était un panafricaniste convaincu. Une version que contestent les militants de l'US RDA (Union soudanaise rassemblement démocratique africain) qui estiment ainsi que Moussa Traoré a tordu le coup au socialisme économique qui commençait à prospérer dans le pays.

L'auteur du coup d'Etat du 19 novembre 1968 fera adopter en 1974 une nouvelle Constitution qui fonde la seconde république. Il sera en 1976 le chantre du parti unique dans son pays avec la création de l'Union démocratique du peuple malien (UDPM).

Sous son règne, plusieurs personnalités civiles et militaires comme Modibo Keita, le père de l'indépendance, Yoro Diakité, son ancien premier ministre, ou encore Abdoul Karim Camara dit Kabral, leader estudiantin, meurent torturés en prison.

Avant sa disparition ce 15 septembre 2020, le général Moussa Traoré coulait des jours paisibles dans sa résidence privée de Djicoroni Para, jouissant pleinement de ses privilèges d'ancien chef de l'Etat.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.