Gambie: Le projet de constitution devant le parlement

16 Septembre 2020

Le Projet de Constitution de la Gambie a été présenté devant les Membres de l'Assemblée Nationale par le Ministre de la Justice Mr Dawda Jallow pour une première lecture ce lundi à Banjul.

L'évènement a également marqué le début de la troisième session des séances plénières de l'Assemblée Nationale cette année.

L'évènement, qui représentait un tournant décisif dans le processus de démocratisation du pays, a été le symbole d'une autre étape importante non seulement dans le processus d'abolition de la Constitution de 1997 de la Gambie, mais aussi dans le processus d'adoption de la nouvelle constitution.

La motion de loi, titrée Projet de Loi d'Adoption de la Constitution de la République de Gambie 2020, fera l'objet d'une deuxième lecture dans les prochaines 48 heures.

Le Ministre de la Justice Mr Jallow a présenté une copie à l'Assemblée suite à la lecture officielle par le greffier conformément aux règlements intérieurs.

"Honorables Membres, le projet de loi a été lu pour la première fois" a confirmé Mariam Jack Denton, la Présidente de l'Assemblée Nationale. " La prochaine étape du projet de loi d'Adoption de la Constitution de la République de Gambie 2020 est prévue pour le Mardi 15 Septembre 2020."

Le Ministre de la Justice, en charge du projet de loi, déposera une requête pour la deuxième lecture conformément à l'article 66 alinéa 2 qui dit " Suite à la fin de la première lecture ou de toute autre étape de la procédure d'adoption d'une loi, la prochaine étape se fera séance tenante ou à une date ultérieure à condition de passer à la seconde lecture au plus tard un jour ouvrable après la première lecture."

En Mai 2020, le Bureau du Palais Présidentiel avait promis de déposer le projet de constitution devant les Parlementaires au mois d'Aout suite à une analyse du projet de loi par la Présidence.

Il est à rappeler que le Ministère de la Justice avait annoncé avoir publié la motion de loi visant à la promulgation du Projet de Constitution 2020, et ce, pour l'abrogation de la Constitution de 1997 de la Gambie.

Bien que le gouvernement a failli à sa promesse de présenter le projet de loi devant les législateurs au mois d'Aout, la présentation du projet de loi finalement ce lundi, selon bon nombre d'observateurs, est un pas dans la bonne direction, le pays continue ainsi sa transition vers une véritable démocratie.

Si le projet de loi, considéré comme étant inclusif, pouvait franchir toutes les étapes au Parlement, la Gambie organisera probablement un referendum en 2021 qui déterminera l'assentiment du peuple pour ladite « bonne constitution ».

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.