Cameroun: Manifestations annoncées par le MRC - La mise en garde du gouvernement

Dans un communiqué signé hier, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi relève qu'aucune manifestation ne peut être considérée comme pacifique lorsque le but déclaré est le lancement d'un mouvement insurrectionnel. Le porte-parole du gouverneme

Le gouvernement de la République a pris connaissance des appels à l'insurrection et au renversement des institutions de la République, par des responsables d'un parti politique.

Le gouvernement rappelle que ces faits sont prévus et réprimés par le Code pénal et les dispositions pertinentes de la loi n°2014/028 du 23 décembre 2014 portant répression des actes de terrorisme.

Le gouvernement de la République tient à rappeler qu'aucune manifestation ne saurait être considérée comme pacifique lorsque le but déclaré en est le lancement d'un mouvement insurrectionnel et le renversement d'institutions républicaines démocratiquement élues.

Par conséquent, tous ceux qui s'associeront à un tel projet devront s'attendre à en répondre devant les instances judiciaires compétentes.

Les forces de sécurité prendront à cet égard toutes les mesures nécessaires pour assurer fermement le maintien de l'ordre public et de la paix sociale.

Fait à Yaoundé, le 15 septembre 2020

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement

(é) René Emmanuel SADI

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.