Congo-Kinshasa: La sécurité à l'ordre du jour dans le Sud-Kivu

Près de 70 mouvements armés en activité dans cette province se concertent depuis lundi à Murhesa dans le territoire de Kabare pour parler désarmement, démobilisation et réinsertion.

Ils sont 152 représentants issus de près de 70 groupes armés réunis depuis lundi à Murhesa dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu près de Bukavu en République démocratique du Congo (RDC). Organisée à l'initiative du président Félix Tshisekedi qui invite à déposer les armes, cette rencontre a pour principal enjeu la sécurité et le processus de DDR (désarmement, démobilisation, réinsertion) des ces mouvements rebelles. Avec le concours de l'Initiative pour un leadership cohésif, Search for Common Ground et l'ADCI, trois Organisations non gouvernementales (ONG) spécialisées dans la résolution des conflits, cette rencontre est présentée comme une grande première dans ce vaste pays en termes de représentativité. 38 groupes armés lors d'une rencontre similaire en décembre dernier dans la paroisse de Murhesa, ils sont près de 70 aujourd'hui à manifester leur volonté de désarmer si leurs doléances venaient à être prises en compte.

Du côté des ONG, l'on exhorte le gouvernement à la création d'un programme de désarmement, réinsertion et même de réconciliation communautaire qui permettra de réintégrer les anciens combattants dans leurs communautés d'origine. Pour les autorités de Kinshasa, après ces travaux, l'ensemble des acteurs prendront des engagements et devront renouveler les orientations face à la réalité en présence. «Aujourd'hui, c'est de continuer pour la mise en place d'un calendrier qui sera soumis au commandant suprême pour approbation, laquelle mettra en œuvre tous les mécanismes de financement afin de commencer la procédure de reddition, de réinsertion et de réintégration de tous ces miliciens à travers la République. Il n'y a rien de lié à la collaboration mais nous allons nous battre pour qu'il y ait l'intégration, la réinsertion et le désarmement et la réduction des groupes armés en impliquant toute la communauté de l'Est de la République», a déclaré Sylvain Mutombo, ministre délégué à la Défense.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.