Angola: L'Inamet confirme le tremblement de terre à Nambuangongo

Caxito (Angola) — Le séisme enregistré le 10 septembre dans la municipalité de Nambuangongo, province de Bengo, avait une magnitude de 3,3 sur l'échelle de Richter, a informé mercredi l'Institut national de météorologie et de géophysique (Inamet).

Dans un communiqué de presse parvenu à l'Angop, l'Inamet explique que l'épicentre du séisme était à 28 kilomètres au sud-ouest de Nambuangongo (siège de la municipalité).

Il avait une intensité modérée de 4,0 sur l'échelle de Mercalli (échelle qualitative utilisée pour déterminer l'intensité d'un séisme à partir de ses effets sur les personnes et sur les structures bâties et naturelles). L'échelle de Richter est le système de mesure utilisé pour quantifier l'intensité des tremblements de terre en fonction de leur manifestation à la surface de la terre.

Dans la note, l'Inamet déclare qu'aucun dommage humain ou matériel n'a été identifié.

Jeudi 10 septembre, vers 14 h 28, les habitants de Nambuangongo, dans la province de Bengo, ont ressenti un tremblement de terre, un phénomène qui, selon les informations, s'est produit de manière intense et brève.

A propos du phénomène, certains habitants ont déclaré à la police, détachée dans la commune, qu'une situation similaire s'était produite en 2006 vers 22 heures.

En août dernier, l'Institut national de météorologie et de géophysique (INAMET) avait également confirmé le tremblement de terre dans les villes de Ganda, province de Benguela, et Gabela, province de Cuanza Sul.

À Gabela, municipalité d'Amboim, le phénomène s'est produit vers 00H25 et avait une magnitude de 3,0 sur l'échelle de Richter, une latitude de 13,14 sud et une longitude de 14,65 est.

Dans la commune de Ganda, en revanche, le séisme a été ressenti vers 10h09 pendant environ cinq secondes et d'une magnitude de 3,2 sur l'échelle de Richter.

Dans les deux localités, le tremblement de terre était de faible intensité et il n'y a eu aucune perte humaine.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.