Angola: Le Prodesi débourse 143,6 milliards de kwanzas

Luanda — Le Programme d'Appui à la Production, Diversification des Exportations et Remplacement des Importations (PRODESI) a décaissé, de 2019 à nos jours, un total de 143,6 milliards de kwanzas au secteur productif, ayant généré environ 27 mille postes de travail directs.

Selon les données du ministère de l'Économie et de la Planification, présentées dans le briefing de mardi, dans le cadre de ce programme de soutien à la production nationale, au cours des sept derniers jours, les banques commerciales ont approuvé 12 nouveaux projets, passant à un total de 288 depuis 2019.

Au cours de la semaine écoulée, sur ce portefeuille de projets approuvés par les institutions financières bancaires, 20 ont vu leurs crédits décaissés, soit onze (11) de plus que la semaine précédente.

Le nombre total de projets décaissés à ce jour est de 102.

Ces décaissements ont été effectués à travers les différents instruments financiers en cours, tels que les mesures d'allègement économique (9,7 milliards de kwanzas), 61 projets, 13 de plus que la semaine dernière, PAC (6,7 milliards de kwanzas), deux projets, décaissement de tranches supplémentaires, Avis 10/20 de la BNA (126,7 milliards de kwanzas), 37 projets, sept de plus (7) que la semaine dernière; et Autres instruments et produits financiers des banques commerciales (524 millions de kwanzas), deux projets.

Lors de la réunion d'information, le secrétaire d'État à l'Économie, Mário João, a expliqué que dans le domaine de l'aide à l'accès au crédit, 4.793 demandes ont été enregistrées, 40 de plus que la semaine précédente, dont 2.178 répondaient aux exigences et sont actives dans la base de données.

Il a ajouté que 669 des projets actifs sont en cours de constitution du dossier de crédit, soit environ 76% et 149 projets sont en cours de négociation avec la banque.

La banque a 150 projets à approuver et 186 à décaisser, 117 dans le secteur du commerce, 24 dans le secteur de l'agriculture, 30 dans l'industrie, huit dans la pêche, quatre dans l'agro-industrie, deux dans l'aviculture et un d'élevage.

Concernant le décaissement, l'annulation et la non-approbation des projets, il a indiqué qu'il y avait un projet qui n'a pas été approuvé et trois qui ont été retournés au cours de la semaine, en raison du manque de participation des promoteurs aux projets, de rapport patrimonial des entreprises, de pièces comptables et d'informations sur l'activité, ainsi que des faiblesses dans les études de faisabilité économique et financière et dans la préparation des propositions de crédit.

L'un des paris du Prodesi, créé en 2018, est la production nationale de 54 biens pour rendre le pays autosuffisant, pour satisfaire les besoins nationaux en riz, sucre, riz, viande de bœuf séchée, farine de blé, haricots, farine de manioc, farine de manioc maïs, lait, pâtes spaghetti, huile de soja, huile de palme, savon bleu, sel ordinaire, œufs, viande de poulet, viande de chevreau et de porc et grain de maïs.

Les produits comprennent également le manioc, la patate douce, la pomme de terre, la tomate, l'oignon, l'ail, la carotte, le poivron, le chou, la laitue, la banane, la mangue, l'ananas, le tilapia (cacusso), le chinchard de Cunene, la sardinelle aurita (lambula), sardinelle maderensis (palheta), huile comestible de tournesol, huile d'arachide, miel, tige d'acier de construction (plus de 8 mm), ciment, clinker, colle-ciment, plâtre, entre autres.

Le programme comprend également du verre trempé, laminé, multicouche ou autrement travaillé, des emballages en verre à diverses fins, de la peinture de construction, des serviettes, du papier hygiénique, des rouleaux de papier essuie-tout, des couches jetables, des serviettes hygiéniques, des détergents solides (en poudre), détergents liquides, l'eau de javel, bière, jus et boissons gazeuses et eau de table.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.