Congo-Brazzaville: Justice - Le directeur financier de Vodacom et le directeur général de l'Ogefrem aux arrêts

Déterminé à traquer les détourneurs des deniers publics afin de permettre à l'Etat de rentrer dans ses droits en mettant fin au coulage des recettes, le Parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa-Gombe a opéré, depuis le 14 septembre, une série d'actions judiciaires visant quelques responsables d'entreprises.

Deux responsables de Vodacom Congo RDC et de l'Office de gestion du fret multimodal (Ogefrem), ont été cueillis ce jour dans leurs domiciles et placés dans la soirée en garde à vue par la Brigade criminelle de la Police judiciaire des parquets. Il s'agit, pour Vodacom, de son directeur financier, Chutoo Omar Muhammad, et pour l'Ogefrem, du directeur général Patient Sayiba.

A en croire des sources proches de la police judiciaire de Parquet, l'agent de Vodacom, Chutoo Omar Muhammad, est poursuivi pour falsification des états financiers de son entreprise aux fins de minoration des impôts et droits dus à l'Etat congolais. Vodacom Congo Sprl aurait cherché, par cette approche, à dissimuler ses vraies recettes pour ne pas payer à l'Etat ce qui lui est dû réellement, entend-on dire.

Quant au directeur général de l'Ogefrem, deux faits sont mis à sa charge. Il s'agit du contrat port sec de Kasumbalesa et de malversation financière en rapport avec le mandat spécial de la Fiche électronique des renseignements à l'importation. Pour l'heure, les deux incriminés, en état d'arrestation, croupissent au cachot du Parquet général où ils sont en train d'être auditionnés. Ils encourent, d'après des sources judiciaires, une mise en détention préventive à la prison centrale de Makala.

Un autre dossier est celui qui implique la directrice générale du Fonds national de promotion et de service social, également dans le collimateur de la Brigade criminelle de la Police judiciaire pour des faits de megestion. Ces actions judiciaires qui rentrent dans le cadre de la dynamique de l'Etat de droit enclenchée par le chef de l'Etat permettront d'accroître les recettes de l'Etat par la récupération des fonds détournés par des tiers. Dossier à suivre.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.