Congo-Brazzaville: Littérature - Ghislain Loussingui publie « Poésie confinée »

Ancien membre du groupe Bisso na Bisso, le Congolais Ghislain Loussingui reconverti depuis en poète vient de sortir « Poésie confinée » , son troisième ouvrage disponible sur le site : www.ghislainloussingui.fr. Il s'est confié aux Dépêches de Brazzaville parlant de son oeuvre et de son regard sur le monde.

Ecrit en période de confinement en France, ce recueil de poèmes de Ghislain Loussingui exprime ses émotions, ses ressentis pendant cette période particulière due à la covid-19. C'est une poésie qui évoque les choses simples comme les relations familiales, la fragilité et le mot de l'Afrique dans ce tournant mondial.

Alors que la plupart des gens ont vu leur muse s'éteindre pendant la délicate période de confinement, Ghislain Loussingui a, par contre, été fécond et il s'en explique : «c'est vrai que j'ai envie de réaliser beaucoup de choses, c'est un sentiment spécial. Une sorte de l'urgence. J'aime l'intégrité, l'authenticité, les parcours atypiques. Ces gens qui réussissent, qui ont transcendé leurs conditions. Cela peut aller de Nipsey Hussle, ce jeune rappeur américain originaire de l'Erythrée qui a laissé derrière lui un héritage social, musical incroyable, à Franklin Boukaka, Thomas Sankara, qui avaient une vision, une forte conviction ».

Pour Ghislain Loussingui, « la société actuelle est anxiogène. Une société où il y a de moins en moins de distances géographiques du fait du mondialisme. Une société qui crée constamment de la compétition. Tout cela amène de la frustration et les gens perdent la confiance en soi. Je le constate souvent dans mes ateliers d'écriture. Je suis en contact avec de nombreux jeunes qui manquent de confiance en eux-mêmes dans cette société où tout va trop vite ».

Il se dit un auteur indépendant. Un choix qui lui permet de s'épanouir dans cette nouvelle vie d'écrivain, loin du rap. « J'avais trouvé ma sérénité ailleurs et surtout j'étais concentré sur les ateliers d'écriture créative que je mène en tant que art-thérapeute dans des collèges, des lycées en entreprise et même en prison », a-t-il dit.

Plus connu dans le milieu du hip hip sous le nom du rappeur Mystik, auteur d'un des albums classiques du rap français « Le chant de l'exilé » sorti en 2000, il est né à Pointe-Noire. Ghislain Loussingui a passé près de vingt en musique. Il a déjà publié « The Story of My Heart, Punchlifes & Poésie » son premier recueil de poèmes en 2018, puis « Traces » en 2019. Après Poésie confinée » il s'apprête à publier « Librement noir ».

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.