Maroc: Nador - Interpellation de trois individus soupçonnés de liens avec un réseau criminel actif dans le trafic international de drogue (DGSN)

Rabat — Les éléments de la brigade judiciaire relevant du district provincial de sûreté de Nador ont interpellé, mercredi soir, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), trois individus soupçonnés de liens avec un réseau criminel actif dans le trafic international de cocaïne via les voies maritimes.

Le premier suspect a été interpellé immédiatement après son arrivée à bord d'un jet-ski à la plage de "Boukana" aux environs de Nador en provenance de Melilla, en possession de 21 plaquettes de drogue pesant environ 21 kilogrammes de cocaïne, tandis que les autres suspects ont été interpellés près de la plage, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que ces derniers sont soupçonnés d'être les propriétaires de cette cargaison de stupéfiants.

Les perquisitions effectuées sur le lieu de l'intervention, et aux domiciles des mis en cause, ont permis de saisir deux voitures et trois jet-ski, une compteuse de billets de banque, en plus de sommes d'argent soupçonnées d'être le butin de cette activité criminelle, réparties entre 70.000 dirhams et 1.850 euros, ainsi que plusieurs téléphones portables, une balance électronique et des appareils informatiques, ajoute le communiqué.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les éventuelles ramifications de cette activité criminelle et l'ensemble des actes criminels reprochés aux suspects, conclut la DGSN.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.