Algérie: Toufik Hammoum reconduit à la tête du STAB de l'Unesco pour la protection du patrimoine subaquatique

Alger — L'archéologue algérien Toufik Hammoum a été reconduit à la tête du Conseil consultatif scientifique et technique (STAB) de la convention de l'Unesco pour la protection du patrimoine culturel subaquatique, a-t-on appris mercredi auprès du ministère de la Culture et des Arts.

Toufik Hammoum, ancien directeur du Centre national de recherche en archéologie (CNRA) a été élu pour un nouveau mandat à la tête de ce conseil scientifique lors de la 11e réunion de ce dernier tenue virtuellement les 14 et 15 septembre.

Ce conseil scientifique consultatif oeuvre à accompagner les projets de valorisation et de protection du patrimoine culturel subaquatique dans les pays membres de la convention de l'Unesco de 2001.

A cette occasion la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, a réitéré son soutien à ce conseil en indiquant que son département ne ménage aucun effort pour "la protection et la valorisation du patrimoine culturel".

La ministre a également rappelé que le patrimoine est une des "principales préoccupations de l'Etat dans le champs culturel".

Adoptée en 2001, la convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique est un instrument juridique pour lutter contre les pillages, la destruction, et l'exploitation commerciale du patrimoine subaquatique au niveau international.

Une soixantaine de pays ont ratifié cette convention depuis son adoption dont l'Algérie en 2015.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.