Algérie: Développement local - La société civile, un partenaire essentiel

Oran — La société civile est un "partenaire essentiel" dans la gestion des domaines inhérents au développement local, a indiqué mercredi lors d'une rencontre le wali d'Oran Djeri Messaoud.

"Nous considérons la société civile comme partenaire essentiel dans la gestion des domaines liés au travail des autorités locales, à commencer par le développement local", a déclaré le wali dans une allocution d'ouverture de la rencontre avec les représentants de la société civile qui s'est déroulée à la Mosquée pôle Abdelhamid Ibn Badis d'Oran en présence de représentants d'associations activant dans les différentes communes de la wilaya.

Messaoud Djeri a appelé les associations à "adhérer totalement à la formulation des conceptions liées à la vie publique et à participer à leur exécution", ajoutant que "de grands challenges attendent la wilaya d'Oran et des rendez-vous importants nécessitant la mobilisation et le travail de tous pour relever les défis, notamment ceux liés au développement local, afin de faire avancer le processus et améliorer les conditions de vie des citoyens."

Le wali a, en outre, indiqué que "relever ces défis nécessite l'encadrement de la société, à travers la société civile, les associations actives et les personnalités qui ont une influence et une crédibilité au sein de la société."

S'adressant à l'assistance, Messaoud Djeri a déclaré : "vous êtes les porteurs d'un grand et noble message, celui de la préservation de la patrie et de ses acquis, et (vous avez) un rôle à oeuvrer pour barrer la route à ceux qui complotent contre le pays."

Abordant les Jeux méditerranéens qu'accueillera Oran en 2022, le wali a souligné que ce rendez-vous sera "un miroir reflétant notre société et nos institutions", affirmant que "toutes les conditions seront réunies pour garantir sa réussite."

Concernant le prochain référendum sur la révision de la Constitution, Messaoud Djeri a appelé à une forte et large participation à ce rendez-vous électoral, estimant que "la réussite de ce rendez-vous équivaut à la réussite de l'Algérie nouvelle."

Cette rencontre a vu la présence des représentants des associations activant dans différents domaines, des représentants de la famille révolutionnaire, des Scouts musulmans algériens et des comités de quartiers, qui ont soulevés certaines préoccupations liées au développement local, dont les problèmes de transport, de l'eau potable, de l'hygiène et de l'environnement.

Les représentants de la société civile ont fait part de leur disponibilité à accompagner les autorités locales pour la concrétisation des objectifs de développement local.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.