Algérie: Ville nouvelle de Hassi Messaoud - Le projet mis sous la tutelle du ministère de l'Habitat

Alger — Le gouvernement a endossé mercredi, lors d'une réunion présidée par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, un projet de décret exécutif portant sur le transfert de la tutelle du projet de réalisation de la nouvelle ville de Hassi Messaoud du ministère de l'Energie au ministère de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville.

Ce projet de décret porte également sur la reconfiguration du Conseil d'administration de l'organisme chargé de la gestion de ce projet, indique un communique des services du Premier ministre.

Le texte, modifiant et complétant le décret exécutif de septembre 2006, fixant les missions, l'organisation et les modalités de fonctionnement de l'organisation de la ville nouvelle de Hassi Messaoud, a été présenté au gouvernement par le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, selon le communiqué.

D'autre part, le gouvernement a entendu deux exposés présentés par le même ministre, l'un relatif à un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret de 2006, portant déclaration d'utilité publique l'opération relative à la réalisation de certains ouvrages, équipements et infrastructures de la ville nouvelle de Sidi Abdellah, et l'autre à un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret de 2004 portant création de cette ville nouvelle.

Ces deux projets de textes, adoptés lors de la réunion, visent à "prendre en charge les contraintes liées, principalement, à la disponibilité du foncier qui a eu pour effet de retarder la mise en œuvre des programmes de réalisation des différentes formules de logements" localisés au niveau de cette ville nouvelle, selon le communiqué.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.