Cameroun: L'immeuble siège du Gfac inauguré par Achille Bassilekin III au nom de Chantal Biya

17 Septembre 2020

Le Groupement des femmes d'affaires du Cameroun ( Gfac) a désormais son immeuble- siège. Ce dernier se dresse fièrement au carrefour Emia à Yaoundé ( capitale politique du Cameroun).

Le bâtiment a été inauguré il y a deux jours, par le ministre camerounais des Petites et moyennes entreprises, de l'Economie sociale et de l'Artisanat ( Minpmeesa), Achille Bassilekin III. Ce dernier agissait au nom de Chantal Pulchérie Biya la Première dame camerounaise et marraine de l'événement dont il était le représentant personnel. C'était en présence de plusieurs hautes personnalités du pays.

Constitué de trois étages, l'immeuble- siège du Gfac est en partie, un établissement hôtelier. On y trouve des chambres haut standing, des restaurants huppés, une salle de cours et une salle de réunion.

Occasion a aussi été de faire allégeance à la mémoire de Françoise Foning la fondatrice du Gfac. La mairesse Rdpc de Douala 5 ème a trouvé la mort au premier trimestre de l'année 2015, après un grave accident sur la route Yaoundé - Bafoussam. Le siège du Gfac servira principalement à la formation des jeunes femmes entrepreneures. La première cuvée ( 09 lauréates), a reçu ses attestations de fin de formation, après un séjour au centre d'incubation du Gfac.

Prenant la parole pour son allocution de circonstance, la présidente du Gfac, Agnès Ntude Ndobe a exprimé sa gratitude à Paul et Chantal Biya pour le soutien sans cesse apporté au Gfac. Elle a aussi imploré le Minpmeesa, d'accorder un appui financier à la structure dédiée au développement de la femme d'affaires camerounaise. Sous un déluge d'applaudissements, Achille Bassilekin III a promis 50 millions francs CFA au Gfac, tout en précisant que la somme promise serait déduite sur le budget 2021 du ministère qu'il dirige. Le ministre Achille Bassilekin III a souligné l'esprit de bravoure et de dynamisme des femmes du Gfac, en indiquant qu'elles ont tenu à terminer les travaux de l'immeuble- siège, en dépit du contexte économique difficile, non sans évoquer le difficile accès des femmes au financement de leurs entreprises. Sur ce dynamisme économique des femmes, le Minpmeesa en veut pour preuve, les 3572 PME créées par les femmes pour la seule année 2019.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.