Burkina Faso: Maracana Bolo de Léo - Leaders FC finit devant

Le cœur de la province de la Sissili a battu le samedi 12 septembre 2020 au rythme de la finale du Maracana Bolo, une compétition sportive initiée depuis trois ans à Léo par le conseiller municipal Oumarou Sakandé, dit Bolo. Au terme du match, c'est Leaders FC qui s'est imposé par un but à zéro face aux Bafana Bafana.

Impressionnant était le cortège qui s'est ébranlé du domicile de Dramane B. Nignan, ancien maire de Léo, qui garde manifestement son influence dans la capitale de la Sissili. Tout ce beau monde porté par les klaxons a rejoint le terrain du secteur 4 de la ville, où se jouait la finale de la 3e édition du Maracana Bolo. Au regard de la grande ferveur qui régnait sous les manguiers, en attendant l'entrée des deux équipes qui ont battu leurs adversaires et se sont hissées en finale, le pari était déjà gagné. Et ce n'est pas le promoteur, Oumarou Sakandé, dit Bolo, filleul politique de Dramane B. Nignan, qui dira le contraire.

Dans son mot, il a lancé, très applaudi : « Ce soir il n'y aura pas de gagnant ni de perdant, c'est la victoire de la jeunesse et de la cohésion ». Le sport roi étant un facteur d'unité et de saine émulation de la jeunesse, le conseiller municipal dit avoir initié ce tournoi pour remercier d'abord les populations de l'arrondissement. Le succès ayant été au rendez-vous, Bolo promet d'étendre dans les années à venir sa coupe à toute la ville, voire à la province.

Le président d'honneur de la cérémonie, le Razang Naaba Belemwendé de Boudry, n'a pas tari d'éloges sur le promoteur, qui jouit d'une bonne cote de popularité. « Nous avons à Léo un fils digne, un combattant, un rassembleur, quelqu'un et qui aime apporter son soutien à la jeunesse. C'est pourquoi nous avons tenu à être là pour lui témoigner notre soutien », a-t-il affirmé.

Les deux parrains, Ibrahim Kaboré, P-DG de « Eau Sissili », et Moussa Bassia, élu consulaire de la province, ont aussi expliqué leur soutien à ce « fils de la Sissili » pour son action en faveur de la jeunesse.

Sur le terrain, Leaders FC était opposé aux Bafana Bafana. La première équipe citée a fait honneur à son nom, prenant les choses en main très vite sur une frappe limpide. Le score d'un but à zéro n'évoluera plus durant toute la rencontre. Même si Leaders FC est réparti avec le trophée, toutes les autres équipes participantes ont reçu chacune son lot de récompenses. Les mots du promoteur, « c'est la victoire de la jeunesse », ont pris tout leur sens.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.