Cote d'Ivoire: Forte tendance baissière de la pauvreté pour la première fois depuis 1985/Sidi Touré - "Le gouvernement reste à la tâche"

16 Septembre 2020

Le ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du gouvernement, face à la presse, mercredi, s'est prononcé sur le Programme social du gouvernement et sur l'actualité.

Le traditionnel rendez-vous trimestriel du ministre de la Communication et des Médias a eu lieu le 16 septembre à son cabinet au Plateau, Immeuble Sciam.

Sidi Touré a ainsi fait le point sur les résultats du Programme social du gouvernement (Ps-Gouv) de janvier 2019 à la fin juin 2020, non sans avoir abordé quelques points de l'actualité politique.

Forte tendance baissière de la pauvreté pour la première fois depuis 1985 (15,6% avec une croissance moyenne de 8%), hausse des revenus des paysans grâce à la politique de rémunération avec au moins 60% du prix Caf aux producteurs, amélioration des revenus des fonctionnaires et agents de l'État, et du traitement des agents du privé et des retraités, plus de 100 000 nouveaux ménages bénéficiaires des filets sociaux, 20% de baisse du tarif social d'électricité avec une évolution du taux de couverture de 79% de l'électrification villageoise, évolution du taux de couverture (72%) en hydraulique urbaine, forte augmentation des infrastructures de l'éducation, renforcement des infrastructures sanitaires et effectivité de la couverture maladie universelle, des bons acquis à consolider au niveaux des logements sociaux, 73 489 opportunités créées en 2019 pour l'emploi jeunes contre un objectif de 77 004.

Tel est le reluisant tableau d'acquis sociaux qu'a résumé le ministre avec force détails dans son exposé. « Aujourd'hui, grâce au leadership du Président de la République, Alassane Ouattara, des villages sont électrifiés, des voies sont ouvertes et bitumées, des écoles sont construites, des châteaux d'eaux aussi, et l'espoir prend place dans les endroits où régnait depuis trop longtemps le désespoir. Cet engagement affirmé du gouvernement est resté infaillible face à la crise sanitaire du coronavirus qui a incontestablement bouleversé la marche du monde, changé les habitudes et les usages », a-t-il indiqué. Et d'ajouter qu'au terme de l'exécution du premier semestre de l'année 2020, fortement marqué par la crise sanitaire, le gouvernement se félicite des résultats obtenus. Lesquels résultats démontrent sa détermination à faire de la Côte d'Ivoire un exemple de réussite.

« Au regard des toutes ces réalisations, nous pouvons affirmer que ce projet porté par différents ministères, sous la supervision du Premier Ministre, Hamed Bakayoko, est indéniablement un outil efficace qui nous permet d'apporter des réponses concrètes aux problématiques majeures vécues par nos populations ».

Toute chose qui, selon le porte-parole du gouvernement, justifie le rapport de la Banque mondiale qui présente aujourd'hui la côte d'Ivoire comme le pays d'Afrique de l'Ouest le plus riche. Il s'est réjoui de ce rapport, car depuis 2011, le Président de la République et son équipe ne ménagent aucun effort pour apporter le bien-être aux populations ivoiriennes. « En dépit de l'actualité fortement marquée par le contexte électoral, le gouvernement reste à la tâche. C'est le lieu, pour moi, d'inviter l'ensemble des acteurs politiques et surtout les différents candidats retenus ou non par le Conseil constitutionnel à promouvoir la paix, la tolérance et la non-violence, afin de garantir la poursuite de ces actions de développement en faveur de tous », a-t-il conclu.

Se prononçant justement sur la récente décision de la Cour africaine des droits de l'homme qui invite le gouvernement à lever les barrières afin de permettre à l'ex-président du parlement Soro Guillaume de compétir pour la présidentielle du 31 octobre, le porte-parole du gouvernement a été clair : « Nous ne sommes pas concernés par cette décision. Il faut relever que l'instance officielle que nous reconnaissons est la Conseil constitutionnelle. Il faut éviter de penser que l'extérieur doit nous imposer le oui. Nous sommes un État souverain et avons pleinement confiance en nos institutions. Une autre observation, il nous est revenu que le président de cette cours serait partie prenante dans le conseil de Soro Guillaume qui a porté une requête en annulation de la candidature du Président Alassane Ouattara. Peut-être que ceci explique cela », a-t-il tranché.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.