Madagascar: Coopération bilatérale - Aide monégasque contre l'insécurité alimentaire

Riposte commune contre la sous-alimentation et la malnutrition. Les autorités de huit districts dans le Sud de l'île ont identifié neuf mille enfants atteints de malnutrition aigüe dont deux mille sont classés parmi les cas sévères.

Intervenant actuellement sur place avec les responsables étatiques et sanitaires, l'association Action contre la faim ou ACF assure, pour le moment, la prise en charge médicale de deux mille nourrissons atteints de maladies infantiles dans la période actuelle d'épuisement des ressources alimentaires à consommer. C'est en réponse à cette urgence nutritionnelle et sanitaire qu'une aide financière de 80 000 euros est obtenue de la Principauté de Monaco.

Le Gouvernement monégasque couvre les dépenses financières liées au traitement spécifique des enfants en bas âge souffrant du kere. Ce traitement supervisé par les autorités locales et l'association Action contre la faim s'étale sur la période dite de soudure. D'après les informations recueillies auprès de la représentation consulaire de la Principauté de Monaco, « cette aide s'inscrit dans le cadre de l'amélioration des mesures de prévention et de prise en charge de la malnutrition aiguë pendant la période de soudure, période séparant la fin de la consommation de la récolte de l'année précédente et l'épuisement des réserves de la récolte suivante, commun ément connue à Madagascar comme le kere, sans compter le faible rendement des cultures et la récurrence des intempéries naturelles dans cette région. L'enquête sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le Grand Sud d'octobre 2019 a révélé que la situation a empirée avec 33% des communes en alerte ou urgence nutritionnelle ». Onze équipes mobiles seront déployées dans cinquante sites de la partie australe de l'île où la famine et la sécheresse règnent.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.