Cameroun: Manifestations annoncées par le MRC - Les camerounais disent non

Quel coup prépare encore le Mouvement pour le Renaissance du Cameroun (MRC) ? La question est posée surtout avec exaspération puisque l'intention du MRC est clairement exprimée. Le parti du Pr. Maurice Kamto appelle à descendre dans la rue le 22 septembre prochain, pour demander le départ du président de la République, Paul Biya.

En des termes clairs, pour renverser le pouvoir. Lequel, comme on le sait, a été renouvelé au lendemain du 7 octobre 2018 à plus de 70%. Les Camerounais, pris dans plusieurs segments de la vie nationale, s'expriment. Ils disent leur surprise désagréable face à une telle « instabilité idéologique » du MRC et de son leader.

En effet, après avoir appelé au boycott des élections législatives et municipales du 9 février dernier, aux élections régionales du 6 décembre prochain, Maurice Kamto sollicite maintenant la rue pour le « chassement ». Et ça, les citoyens épris de paix et de concorde, dénoncent et rejettent cette offre malsaine et dolosive.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.