Cameroun: Formation professionnelle - Des facilités pour 300 jeunes filles

Hier, à Yaoundé, le ministre de la Jeunesse et de l'Education civique a officiellement lancé le programme « We Connekt » pour accompagner l'insertion socio-professionnelle.

Une nouvelle initiative pour faciliter l'insertion socioprofessionnelle des jeunes filles vient de voir le jour. Il s'agit du Programme « We Connekt », officiellement lancé hier à Yaoundé par le ministre la Jeunesse et de l'Education civique (Minjec), Mounouna Foutsou, en présence de son homologue de la Promotion de la Femme et de la Famille et de plusieurs autres personnalités. Piloté par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), en collaboration avec le Minjec, l'association Famille et vie et d'autres partenaires du système des Nations unies, « We-connekt » cible principalement les femmes de 18 à 35 ans. Alassane BA, représentant résident du Pnud au Cameroun a expliqué que pour la phase pilote qui débute lundi 21 septembre prochain, 300 jeunes femmes identifiées dans les 10 régions du Cameroun auront droit à un renforcement des compétences de vie et des capacités civiques et entrepreneuriales pour une durée de quatre mois. « En fonction des résultats de cette phase pilote, l'activité pourra s'étendre jusqu'en 2022 », a-t-il précisé.

Le ministre Mounouna Foutsou a précisé que le programme « We connekt » est une initiative connexe au projet « Youth connekt Cameroun ». Il cible principalement la jeune fille au regard des disparités qui existent entre elle et le jeune garçon. Il est question de mettre la jeune fille au même niveau que le jeune garçon ou au-delà. Selon le Minjec, « We connekt » permet d'atteindre les objectifs fixés dans le document projet de « Youth Connekt Cameroun », en rapport avec les problèmes de la jeunesse. Problèmes portant sur cinq piliers : l'emploi et l'entrepreneuriat des jeunes, l'éducation citoyenne et la cohésion sociale, la réduction de l'écart du genre et la promotion de la santé sexuelle et reproductive. Ainsi le « We Connekt » devra permettre dans sa phase pilote de booster le potentiel de plusieurs centaines de jeunes femmes, grâce à des sessions de formation pratique sur le développement personnel, l'estime de soi le leadership et l'entrepreneuriat.

S'adressant aux jeunes présents, le Mounouna Foutsou a réitéré l'engagement constant du gouvernement à encadrer et accompagner cette couche sociale. Dans la même veine, le ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille a invité les jeunes filles à prendre au sérieux le « We Connekt ». Car c'est sur la base des premiers résultats de cette activité que le programme pourra continuer et être bénéfique pour un plus grand nombre de jeunes femmes et filles.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.