Cameroun: Recrutement spécial de 2 000 enseignants - La deuxième phase sur les rails

La Commission consultative de recrutement des assistants de l'Université de Yaoundé II a examiné hier 164 dossiers pour 56 postes.

L'opération de Recrutement spécial de 2 000 enseignants titulaires au grade de docteur ou de PhD dans les universités d'Etat, décidée par le président de la République est rendue à sa deuxième phase. A la recherche de nouvelles pépites, les membres de la Commission consultative de recrutement des assistants de l'Université de Yaoundé II avaient du pain sur la planche hier. Réunis dans la salle des Actes du campus de Soa, autour du Pr. Adolphe Minkoa She, recteur et président de ladite commission, ils ont passé au peigne fin les 164 dossiers soumis à leur appréciation pour un quota de 56 postes à pourvoir. Soit 33 enseignants à la Faculté des sciences juridiques et politiques et 15 à la Faculté des sciences économiques. L'Ecole supérieure des sciences et techniques de l'information et de la Communication (Esstic) et l'Institut des Relations internationales du Cameroun (Iric), des établissements sous-tutelle académique de l'université auront droit chacun à trois enseignants. L'Institut de formation et de recherche démographique (Iford) attend deux nouveaux enseignants.

Pour ce qui est des critères préalablement définis au sommet de l'Etat, les candidats doivent être de nationalité camerounaise et être titulaires du Doctorat ou du PhD. En outre, être âgés au plus de 45 ans révolus au 1er octobre 2020. Concernant la sélection des futurs titulaires de cette université, les membres de la commission se sont intéressés à leur profil académique. En fonction des diplômes universitaires obtenus, la durée de leurs parcours, l'expérience pédagogique universitaire et du rayonnement scientifique à travers des publications scientifiques, entre autres. Pour la circonstance, le président de la Commission a tenu à rappeler l'importance de « cette opération délicate qui nous invite à observer beaucoup d'objectivité parce que de nombreux candidats attendent de voir enfin le bout du tunnel », a exhorté le Pr. Adolphe Minkoa She. Cette étape achevée, les avis des membres de la commission seront transmis aux Services du Premier ministre.

Le recrutement spécial de 2 000 enseignants dans les universités d'Etat décidé par le président de la République, Paul Biya en 2018 vise à apporter une réponse concrète aux besoins pressants de ces institutions académiques. Cette nouvelle vague de recrutement en cours concerne pas moins de 500 enseignants. A ce jour, 1 237 enseignants du supérieur ont été recrutés en 2019 et 359 autres l'ont été cette année.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.