Cameroun: Banques - L'automatisation de dépôts séduit

Déjà implémentée par une banque depuis janvier, le procédé est en expérimentation ailleurs et devrait se vulgariser dans les prochains mois.

La technologie possède de nombreux avantages pour les clients de banque. Il leur permet d'effectuer leurs versements 24h/24. Le Cash deposit, puisqu'il s'agit de cette opération, évite à la clientèle qui souhaite faire un dépôt, les longues files d'attente souvent observées devant les caisses de banque. Grâce à cet appareil ressemblant à un distributeur automatique de billets, le client peut effectuer un versement. Cette technique est en train de s'installer dans le paysage banquier du pays.

Si la plupart des établissements bancaires l'a encore en projet pour le moment (à Ecobank notamment), seul Afriland Fisrt Bank l'implémente depuis déjà quelques mois. Selon un responsable de cette banque, l'opération ne se fait qu'avec des coupures de 5 000 ou 10 000 F. La banque a aménagé des espaces dédiés pour cette opération à l'intérieur ou à l'extérieur de ses agences. En se présentant devant la machine à dépôt qui dispose de touches renseignant sur l'opération à effectuer, le client devrait avoir le numéro de compte du bénéficiaire, les espèces à verser bien rangées et procéder à l'opération en suivant les indications qui s'affichent sur l'écran de l'automate.

Il faut dire que les clients commencent à s'habituer à ce système et en sont même satisfaits. Comme cette « bayam sellam » approchée au marché Mvog-Mbi. Selon elle, « à la fermeture des marchés, les banques sont déjà closes. Ce moyen nous permet de sécuriser notre épargne car au lieu de rentrer à la maison avec cet argent, on le dépose directement à la banque vers 18h-19h. » C'est le but visé par les responsables de ces banques. Selon l'un d'eux, en même temps qu'on désengorge les files d'attente, il est question aussi d'adapter les banques à une culture basée sur l'économie informelle. Claude Chomdjou, un opérateur économique de la ville de Douala apprécie l'initiative mais pense que « ce concept arrange plutôt les petits commerçants qui peuvent effectuer leurs versements facilement en soirée et même après leurs activités commerciales du week-end. ».

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.