Egypte: 100 mds de LE investis en six ans pour améliorer la qualité de l'enseignement

L'Etat dispense l'enseignement à tous sans distinction et vise à éradiquer l'analphabétisme, élever la compétitivité du système éducatif et de ses résultats, a affirmé le chef du gouvernement, Mostafa Madbouly, soulignant qu'il en était de même pour l'enseignement et la formation techniques, qui négligés pour de longues années, commencent à connaitre un élan dans les pays avancés et en développement.

Le premier ministre a tenu des propos en sens dans son allocution prononcée ce mercredi pour exposer les accomplissements réalisés dans l'enseignement pré-universitaire et supérieurs à l'occasion de l'inauguration de l'université égypto-japonaise pour les sciences et la technologie à Alexandrie.

Notre vision a été de construire 40 mille classes supplémentaires durant l'exercice financier 2021-22 et d'augmenter le nombre d'écoles égypto-japonaises, un projet parrainé par le président de la République dans le but de former des élèves en phase avec les systèmes éducatifs les plus modernes.

Notre plan était aussi de porter à 22 le nombre des écoles du Nil comme modèle d'un enseignement public de qualité, a t-il renchéri.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.