Cameroun: Nyong-et-Kellé - Le RDPC sélectionne ses candidats

Réunis le 14 septembre dernier à la maison du parti d'Eséka, les militants de ce parti ont accordé leurs violons sur les critères de choix.

Les militants du Rassemblement démocratique du Peuple camerounais (Rdpc) pour le Nyong-et Kellé, se sont réunis le 14 septembre dernier, à la maison du parti d'Eséka. C'était sous la présidence d'Henri Eyebe Ayissi, président de la Commission départementale d'analyse et de réception des candidats de ce parti. L'objectif de cette rencontre était de procéder à la collecte, à la réception et à l'analyse des candidatures conformément à la circulaire du président national. Selon le ministre Henri Eyebe Ayissi, il s'agit de « créer le temps fort au niveau départemental, la liberté de candidature ayant été reconnue et consacrée au niveau de Yaoundé dans le cadre de la rencontre au comité central ».

La mission confiée aux organisateurs consistait à désigner des hommes et des femmes pétris d'expérience, justifiant d'une maturité politique avérée et d'un loyalisme éprouvé. Qu'ils soient des défenseurs résolus des institutions et des valeurs de la République. « Nous avons besoin de candidats, hommes, femmes et jeunes de connaissances et de compétences diverses, et variées, indispensables à la conduite des affaires de la région », a déclaré le ministre Henri Eyebe Ayissi.

Dans son mot de bienvenue, Paul Ndenga Nyemeck, président de la section Rdpc locale a salué la convocation des collèges électoraux par le chef de l'Etat, qui permettra à chaque Camerounais de s'impliquer résolument dans le développement de sa localité. Avant d'ajouter : « le Rdpc dans le département du Nyong-et-Kellé se veut un parti de rassemblement et de partage ». Pour cela, il voudrait donner une chance équitable à tous les potentiels candidats aux élections régionales, en termes de genre, d'intégration des jeunes et de prise en compte des communautés.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.