Madagascar: Conjoncture - L'opposition en conclave

Les partis de l'opposition veulent parler d'une même voix pour faire face au régime. Ils vont se réunir aujourd'hui à Andrainarivo.

Ces derniers ont été virulents durant la période de crise sanitaire. Ils exigent la transparence sur la gestion des fonds liés à la pandémie, démontent la stratégie adoptée par le gouvernement pour endiguer la propagation du virus. Pour eux, la gestion de la crise sanitaire est un fiasco malgré les chiffres officiels qui démontrent une nette régression des formes graves et des hospitalisations pour ces dernières semaines. Des manifs ont été programmées, mais jusque là, n'ont pas eu lieu.

Le parti Tiako i Madagasikara, qui sera présent à la réunion d'aujourd'hui, par exemple, a déjà prévu une descente dans les rues dès la levée de l'état d'urgence sanitaire. Aussi, l'opposition part également à l'assaut contre les sénatoriales qui auront lieu le 11 décembre prochain. Une date qui a été décrétée suite à l'adoption des textes relatifs aux élections et référendums, et de l'ordonnance présidentielle concernant le Sénat, à l'issue d'une difficile session extraordinaire du parlement.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.