Madagascar: Nécessité de réorganiser la circulation à Tana

Avec le retour à une vie normale, la capitale a retrouvé sa joyeuse pagaille.

Les rues grouillent de monde et les gestes barrières sont plus ou moins bien respectés. Mais les problèmes d'encombrement des rues et les embouteillages sont revenus avec cette sensation d'une liberté retrouvée. Antananarivo est redevenue cette ville surpeuplée où l'on a des difficultés à circuler à cause de l'étroitesse des rues et l'habitude retrouvée de ses habitants de déserter les trottoirs occupés par des voitures en stationnement. C'est maintenant au tour de la commune urbaine de remettre de l'ordre dans cette circulation devenue anarchique.

Les craintes suscitées par le Covid-19 se sont éloignées et ce sont les problèmes du quotidien qui reviennent. La mairie d'Antananarivo doit maintenant revenir à la résolution des difficultés qui empoisonnent la vie des Tananariviens. Le maire avait lors de sa campagne électorale, présenté un programme ambitieux de réformes et d'innovations pour redonner à la capitale son lustre d'antan. Le défi à relever est immense et la transformation envisagée ne peut pas se faire d'un coup de baguette magique.

L'équipe de la CUA a pu se rendre compte des obstacles qu'elle rencontre sur son chemin. Mais après tout, c'est à elle de faire preuve de savoir-faire pour les contourner. Nous ne reviendrons pas sur le tollé provoqué par la démolition des box installés durant la mandature précédente sur les trottoirs de Tana. On ne sait pas si les décisions annoncées concernant les pavillons d'Analakely seront exécutées , mais leurs propriétaires n'entendent pas se laisser faire.

Mais pour le moment, c'est la réorganisation de la circulation dans la capitale qui prime. Les responsables ont déjà dû certainement plancher sur ce problème. Les mesures à prendre devraient être drastiques.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.