Congo-Kinshasa: Pont rail ou port en eaux profondes Kinshasa-Brazzaville - Félix Tshisekedi insiste sur des préalables !

«L'un n'ira pas sans l'autre ». Telle a été, entre autres, la phrase tranchante du Président Félix Antoine Tshisekedi à une question de la presse brazzavilloise posée hier, à Kinshasa. Pour le projet pont route-rail entre Kinshasa et Brazzaville, Félix Tshisekedi a, en effet, affirmé que sa réalisation dépend étroitement des préalables posés par la RDC auprès des réalisateurs de ce projet, à savoir, la construction, dans le même temps, du port en eaux profondes à Banana en RDC.

Pour sa part, Denis Sassou Nguesso s'est dit marqué. «J'ai échangé avec le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, futur Président de l'Union Africaine, sur les grands dossiers politiques, économiques et sociales. En tant que Président du Comité de Haut niveau de l'Union Africaine, j'ai aussi échangé avec lui sur les grands dossiers, comme le conflit libyen », a-t-il déclaré à l'issue de sa rencontre au Palais de la Nation, peu avant de s'envoler vers son pays, après une visite privée de 48 heures en marge des obsèques organisées à Kinshasa en mémoire de Mme Germaine Djembo, la sœur cadette de son épouse, Antoinette Sassou.

En ce qui concerne, par exemple, les relations entre les deux Etats voisins, Denis Sassou Nguesso a affirmé, par ailleurs, qu'elles sont, comme toujours, au beau fixe.

Il a également remercié Félix Tshisekedi pour la marque de sollicitude mais, surtout, le soutien dont il a fait montre, tout au long de ce douloureux moment de recueillement.

Pour rappel, c'est pour la 4ème fois consécutive qu'ils se retrouvent en tête-à-tête, depuis janvier 2019. Dernièrement, en juillet 2020, Félix Tshisekedi avait, lui aussi, été en visite de 48 heures à Brazzaville.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.