Cote d'Ivoire: FDFP - Le secrétaire général fait Eléphant d'Or 2020 du Mérite africain du travail pour son leadership

16 Septembre 2020

Le Secrétaire général du Fonds de développement de la formation professionnelle (Fdfp), Ange Léonid Barry-Battesti, a été fait Eléphant d'Or 2020 du Mérite africain du travail, ambassadeur de la paix et de développement par vision et Grand officier de l'ordre africain de la valeur par l'Organisation panafricaine de la jeunesse francophone (Opajef).

Le Secrétaire général du Fdfp a reçu ses différentes distinctions le mercredi 16 septembre 2020, lors d'une cérémonie organisée à cet effet dans les locaux dudit Fonds à Treichville, en présence d'un parterre d'invités.

Il s'agit de sa Majesté Kiffi Yoro Mathias, président du Conseil national des chefs coutumiers et des communautés de Côte d'Ivoire, du ministre Joël N'Guessan, président du Conseil de gestion du Fdfp, de Mme Sissoko Marie Josée, agent comptable auprès du Fdfp, de Koné Bassidi, contrôleur budgétaire auprès du Fdfp.

En remettant les différentes distinctions à l'heureux récipiendaire, le président national de l'Opajef, Kpahou Bani Gilbert, a expliqué le choix porté sur la personne du Secrétaire général. « La rencontre qui nous rassemble ce jour, revêt un caractère particulier.

Il s'agit de célébrer l'excellence, le mérite et la grandeur dont a fait preuve un homme, Ange Léonid Barry-Battesti. Celui que nous qualifions d'homme de force, de défis, d'ambition et de devoir.

C'est cette personnalité qui incarne la Côte d'Ivoire de l'excellence. Il fait partie des meilleurs agents de développement de la Côte d'Ivoire », a-t-il souligné.

Poursuivant, il a indiqué que ces prix permettent, entre autres, d'encourager les responsables des structures de l'Etat à cultiver l'excellence. Surtout encourager les managers à devenir des meilleurs agents de développement et aussi célébrer les valeurs africaines face à une jeunesse en quête de repère.

« Cette distinction a beaucoup de sens pour moi car je la considère comme un encouragement, une invitation à poursuivre les actions de développement de la formation professionnelle par une gestion efficiente du Fdfp afin d'offrir à nos clients et partenaires un service de qualité », s'est félicité Ange Leonid Barry-Battesti.

Il a saisi cette occasion solennelle pour encourager ses collaborateurs et leur exprimer sa sincère gratitude pour leur engagement au service de l'institution. « Ils sont les acteurs clés du travail abattu pour l'atteinte de ces résultats remarquables », a-t-il expliqué.

Pour lui, c'est sa personne qui est distinguée, mais en réalité c'est le Fdfp qui est célébré, c'est la Côte d'Ivoire qui gagne et c'est l'Afrique qui sourit.

Créé en 1991, le Fonds de développement de la formation professionnelle (Fdfp), il faut le rappeler, est le dispositif de financement de la formation professionnelle en Côte d'Ivoire.

Sa mission est de contribuer au développement des Ressources humaines par le financement des interventions dans le domaine de la formation professionnelle grâce à la taxe afférente payée par les entreprises.

Ange Léonid Barry-Battesti a été nommé secrétaire général de l'institution depuis le 3 avril 2019.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.